Sahara Occidental : Colère et frustration contre le Front Polisario dans les camps de Tindouf

Les pressions qu’ils ont exercées, ces derniers temps, pour tenter d’obtenir la reconnaissance de la RASD par l’ONU, n’ayant rien donné, les dirigeants séparatistes du Front Polisario changent de méthode et tentent  de faire de la diversion en diffusant toute sorte de rumeurs sans aucun fondement et destinées simplement à ternir l’image du Maroc dont les activités actuellement en cours dans la zone, ont été qualifiées par l’ONU de tout à fait normales.
Traque contre des trafiquants de drogues
Depuis un certain temps, le Royaume Chérifien, a entrepris des opérations destinées à traquer un réseau de trafiquants de drogues et de contrebandiers actifs dans la zone frontalière avec la Mauritanie dite “Kandhar (No man’s land). Ces opérations (d’assainissement) entreprises par les autorités marocaines sont vues d’un très mauvais œil par les dirigeants séparatistes qui parrainent les trafiquants de drogues et les contrebandiers. C’est du reste le constat qui a été fait lors de la saisie, le samedi 27 Août d’une grande quantité de drogues, dans l’une des voitures de la police des mercenaires.

Situation explosive dans les camps, à Tindouf

Ces opérations menées par le Maroc pour mettre ces groupes de bandits hors d’état de nuire n’est pas pour arranger les choses entre le Front Polisario et une multitude de petits groupes formés au sein des camps où (ces groupes) tirent l’essentiel de leurs revenus de la contrebande, du trafic de drogue et le détournement des aides humanitaires. Cette importante saisie de drogue par les autorités marocaines, a exposé les dirigeants du Polisario à une colère noire de ces groupes. Pour freiner cette montée de frustration qui grossie au sein des camps, l’organisation séparatiste n’a trouvé autre stratégie que d’épandre de telles fausses informations. La vérité, c’est que le Front Polisario, à travers ces rumeurs tentent d’apaiser la situation devenue (actuellement) très explosive dans les camps de Tindouf.

 M KONATE/Maliweb.net


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here