Boubou Cissé, ministre de l’Economie et des Finances : « Le Mali doit prendre une dimension industrielle »

Selon le ministre des Finances, le Mali est sur la bonne voie. Même s’il doit encore se moderniser et diversifier ses activités pour remobiliser les investisseurs locaux et étrangers.

Passé du portefeuille des Mines à celui de l’Économie et des Finances en janvier, Boubou Cissé, 41 ans, bénéficie d’une réputation d’homme sérieux, rigoureux et intègre. L’économiste bamakois est entré à la Banque mondiale en 2005, quelques mois après avoir obtenu son doctorat à l’université d’Aix-­Marseille.

D’abord en poste à Washington (2005-2009), il a ensuite été l’économiste principal de l’institution à Abuja, puis à Niamey, jusqu’à sa nomination à la tête du ministère malien des Mines, en septembre 2013. Il y a gagné la confiance de ses pairs, notamment en faisant annuler 130 permis lors de la révision des contrats miniers.

Six mois après avoir pris les rênes du ministère de l’Économie et des Finances, Boubou Cissé poursuit les efforts engagés par son prédécesseur, Mamadou Igor Diarra. Son principal défi : rendre la croissance inclusive, et perceptible par l’ensemble des Maliens.


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here