Bourses d’études à l’étranger : La Chine offre 80 bourses au Mali

La République Populaire de Chine, comme les années précédentes, vient de démontrer encore sa ferme détermination à accompagner le Mali dans le domaine de l’éducation.  La semaine dernière, au sein de l’Ambassade Chinoise au Mali, en présence du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mme Samaké Assétou Founé Migan, l’Ambassadeur de la Chine au Mali, Mme Lu Huiying, a remis 80 bourses à des étudiants maliens.

Selon Mme Lu Huiying, l’éducation est la base incontournable pour le développement d’une nation. D’où l’attachement du gouvernement chinois  à ce volet de la coopération sino-malienne et d’augmenter le quota de bourses en faveur du Mali. «Outre les étudiants maliens qui n’ont pas terminé avec leurs études en Chine, la partie chinoise, en tandem avec le département de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a sélectionné80 nouveaux boursiers pour l’année scolaire 2016-2017». Avant de rassurer les heureux bénéficiaires que chacun d’eux  bénéficiera dans les années à venir, une bourse d’étude  complète octroyée par la Chine. «Car vous êtes très jeunes, brillants et pleins de dynamisme. Vous comme les autres jeunes, serez l’espoir et le futur du Mali. Je pense que vous allez bien saisir l’occasion pour étudier  avec diligence afin d’assimiler les connaissances et maîtriser  les capacités. Dans un proche avenir, vous allez apporter votre contribution au développement et à la prospérité du Mali», déclare la diplomate.

Pour terminer, Mme Lu Huiying, a rappelé que les programmes de bourses que la Chine a initiées envers le Mali remontent au milieu des années 1960. «Ces bourses apportent une participation notable au développement économique et social du Mali, et l’approfondissement de l’amitié sino-malienne», dit-elle.

Juste après l’intervention de Mme Lu Huiying, le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mme Samaké Assétou Founé Migan, a rappelé la bonne qualité des liens de la coopération entre le la Chine et le Mali. Selon elle, le départ de ces jeunes boursiers maliens pour étudier en Chine s’inscrit dans une tradition établie depuis les premières heures de l’indépendance du Mali entre les deux nations. Les nouveaux boursiers, à travers leur prote parole, Mlle Fatoumata D. Traoré, ont promis de ne ménager aucun effort pour mériter de l’avantage inestimable qui leur est ainsi offert et de la confiance placé en eux par la nation.

Hadama B. Fofana


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here