Présidentielle au Gabon : Bongo réélu, le camp Ping dénonce une élection « volée »

Le ministère de l'Intérieur a annoncé la victoire du chef de l'État sortant Ali Bongo Ondimba à la présidentielle. Le camp de son rival Jean Ping dénonce une élection "volée". Des heurts ont éclaté à Libreville.

Après plusieurs heures de suspense à la commission électorale nationale (Cénap), le ministère de l'Intérieur du Gabon a annoncé, mercredi 31 août, la réélection pour un deuxième septennat du président sortant Ali Bongo Ondimba face à son rival Jean Ping.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here