Reboisement à Dialakoroba : La ferme de Bakary Togola reçoit 400 plants des volontaires de l’APEJ

Les volontaires de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi Jeunes (APEJ), au compte de l’Assemblée Permanente de la Chambre d’Agriculture du Mali (APCAM), ont organisé une cérémonie de reboisement portant sur 400 plants à Dialakoroba, dans la ferme de Bakary Togola, président de l’APCAM. C’était le samedi 27 août 2016.

Mamadou Samaké, maire de la commune de Dialakoroba, a remercié les jeunes car, dit –il, le reboisement est l’une des priorités de nos hautes autorités, mais également des autorités communales de Dialakoroba.

Il a félicité, le président de l’APCAM dans sa lutte contre l’autosuffisance alimentaire, tout en lui demandant de s’impliquer également dans le reboisement.

Le président de l’association des volontaires de l’APEJ au compte de l’APCAM, M. Dicko, a estimé que le choix du champ de Bakary n’est pas fortuit, car ce monsieur est une référence dans le monde rural.

Les volontaires restent disponibles et demandent l’accompagnement de nos autorités, après leur stage de qualification, a conclu M. Dicko.

Prenant la parole, le président de l’APCAM, non moins président du réseau des chambres d’agriculture de l’Afrique de l’Ouest (RECAO), a également salué l’initiative des jeunes.

Pour lui, un pays sans arbre est appelé à disparaitre et que tout bon citoyen doit planter un arbre avant de quitter ce monde ici-bas. Il pense qu’une bonne pluviométrie dépend des arbres. Il déclare que le mois d’août est le moment propice pour les plantations d’arbres, et que le gouvernement malien à travers le premier ministre, a déjà fait le lancement ce mois-ci à Tabakoro.

« Nous ne pouvons pas atteindre les objectifs de l’autosuffisance alimentaire sans une bonne pluviométrie, et l’on ne peut avoir une bonne pluviométrie sans suffisamment d’arbres », a indiqué, M. Togola.

Il confie que son champ est de 250 ha dont 100 ha réservés à la forêt. A ses dires, ses 100 ha de forêts contiennent plusieurs animaux, et des milliers d’espèces de plantes.

Le président de l’APCAM, a exhorté les jeunes à s’intéresser d’avantage à l’agriculture et à la terre qui ne trahi pas.

Les jeunes diplômés maliens doivent savoir que les bureaux sont bourrés et qu’ils doivent se pencher à l’agriculture avec ‘’A’’. Il dit soutenir ces jeunes qui croient à la terre et confie qu’il compte dans les années à venir construire un centre agricole.

Il faut que rappeler que le président de l’APCAM, Bakary Togola, est propriétaire de plus de 1500 ha de terres cultivables.

Bandiougou B

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here