Union panafricaine de la jeunesse : le bilan à mi-parcours

Élu secrétaire général en novembre 2014 à Johannesburg en Afrique du Sud, lors du 4ème congrès de l’Union panafricaine de la jeunesse (Upj), notre compatriote Souleymane Satigui Sidibé était devant la presse pour présenter son bilan à mi-parcours. C’était le vendredi 26 août 2016 à la Maison de la presse, en présence du secrétaire général du Conseil national de la jeunesse du Mali, Mohamed Salia Touré.
Au plan international, sous l’égide de Souleymane Satigui Sidibé, l’Union panafricaine de la jeunesse a organisé un atelier en République démocratique du Congo, du 18 au 19 décembre 2014. Cet atelier avait pour objectif d’élaborer le plan triennal 2014-2017, qui s’est fixé comme priorités, la lutte contre le chômage des jeunes, la paix et la sécurité en Afrique.
Le secrétaire général de l’Upj a effectué une mission au siège des Nations-Unies en janvier 2015 et pris part aussi au Forum mondial de l’Unesco sur les Tic à Paris, en mars 2015. En septembre 2015, il a également pris part à Nouakchott au Forum international de la jeunesse sur la paix et la sécurité, et a participé en octobre 2015 au siège de l’Upj à Khartoum à la réunion ordinaire du comité exécutif de l’organisation.

En outre, Souleymane Satigui Sidibé a participé à la célébration de la Journée africaine de la jeunesse le 1er novembre 2015 au siège de l’Union africaine à Addis Abeba, avant d’effectuer une mission en Guinée Equatoriale pour échanger avec les responsables de la jeunesse de ce pays.

En plus de ces actions, le secrétaire général de l’Ujp, Souleymane Satigui Sidibé, a rappelé que son équipe a redonné de la valeur à l’institution et renforcé sa crédibilité auprès des Nations-Unies. Il a également souligné que sous son leadership, l’Ujp a signé un mémorandum d’attente avec l’Union africaine, demandé la création d’une direction chargée de la jeunesse et d’un Fonds de développement de la jeunesse.

Les activités du secrétaire général de l’Upj, au plan national, portent sur l’organisation à Kayes, en mai 2015, de l’atelier de restitution pour une appropriation de l’accord par les jeunes, la participation aux actions de reboisement, de sports, mais aussi aux assises nationales de la jeunesse à Ségou qui se sont tenues du 7 au 9 décembre 2015.

Rappelons que l’Union panafricaine de la jeunesse est l’organe de coordination des organisations de jeunesse au niveau national, régional et continental en Afrique. Après sa revitalisation en 2008, suite à la décision du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement en juillet 2006 et l’installation de son siège à Khartoum, depuis le 25 mai 2011, l’Upj œuvre aujourd’hui à la réalisation du plan d’action de la décennie de la jeunesse africaine.
Diango COULIBALY
Source: Le Reporter

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here