Vacances citoyennes : les empreintes indélébiles des colons

Lancées le 12 août à Bandiagara, les vacances citoyennes sont l’occasion, pour les jeunes colons, de poser des actes grandioses de civisme et de patriotisme. Ils sont en train de planter des arbres et de refaire des maisons de jeunes.

Partout où ils ont passé, les colons des vacances citoyennes ont laissé leur marque à jamais et entrainé avec eux une ambiance sociale considérable. De Bandiagara à Yanfolila en passant par Bla l’objectif est de semer la culture de la citoyenneté, du vivre ensemble chez les jeunes du Mali de Kayes à Taoudéni.

Les vacances citoyennes ont été lancées par le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne. “Depuis le démarrage des activités, les jeunes sont en train de donner le meilleur d’eux-mêmes sur les différents sites”, témoigne Ibrahim Diallo, commissaire du camp.

Les chantiers de la 7e édition des vacances citoyennes portent sur le reboisement et la réhabilitation de maisons des jeunes. Près de 2000 arbres ont été plantés par les colons. Contrairement à Bandiagara où les travaux de réhabilitation n’ont pas été achevés, l’étape de Bla a été un succès selon le chef de chantier.

“Du côté de Bandiagara, on n’a pas pu finir les travaux de chantier faute de techniciens et de matériels. Comparativement à l’étape de Badiangara a été une réussite sur le plan activité”, assure M. Diallo

L’un des problèmes majeurs des Vacances citoyennes a été la difficile adaptation des colons aux réalités du terrain. Selon le commissaire du camp, il y a eu une mauvaise sensibilisation des jeunes à affronter les réalités du terrain.

Le chef de chantier, Hama Haïdara, après s’être réjoui du résultat positif, a invité les autorités à mettre plus de moyens pour une meilleure organisation des Vacances citoyennes et à tout faire pour les pérenniser.

La dernière étape de l’édition 2016, Yanfolila, a été lancée hier en présence des autorités locales et des représentants du Conseil national de la jeunesse. A cette étape trois hectares seront reboisés par les colons en collaboration avec la direction régionale des eaux et forêts.

Youssouf Coulibaly

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here