Un éléments des militaires maliens en embuscade Mali : Des militaires maliens tombent dans une embuscade à Mopti, deux morts

La saignée continue pour les militaires maliens dans la zone sous contrôle des groupes armés jihadistes. En effet, deux éléments des FAMa sont tombés, ce mercredi, sous les balles assassines d’individus non encore identifiés. La psychose se fait de plus en plus grande au sein de la grande muette.

Deux militaires maliens assassinés en pleine patrouille

Les militaires maliens ne savent véritablement plus où donner de la tête, tant les attaques dirigées contre eux sont récurrentes. De sources concordantes, une patrouille militaire a été attaquée, à l’aube de ce mercredi, à Beibi près de Boni, dans le cercle de Douentza, région de Mopti. Les quidams, lourdement armés, ont littéralement mitraillé les véhicules des Forces Armées Maliennes (FAMa) qui faisaient leur visite de routine. Ainsi, le bilan, non encore confirmé par l’état-major, fait état de deux morts et de plusieurs blessés.

Une fois leur basse besogne accomplie, les assaillants se sont fondus dans la nature, incognito. Mais compte tenu de la zone d’intervention et du mode opératoire, les regards sont pointés vers les combattants du Front de libération du Macina (FLM). Dès l’annonce de cette attaque, les services de Tiéman Hubert Coulibaly, ministre malien de la Défense, ont intensifié les patrouilles. Des ratissages ont également été lancés dès la survenance de cette attaque afin de mettre le grappin sur ses auteurs.

Cet énième forfait pose ainsi l’épineux problème de l’insécurité dans la partie septentrionale du Mali. Il revient donc au président IBK et à son gouvernement de mieux s’organiser pour assurer la protection des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire. De même, le concours des soldats français de l’opération Barkhane et les Casques bleus de la Minusma est sollicité.

Partager la publication "Mali : Des militaires maliens tombent dans une embuscade à Mopti, deux morts"

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here