Assurer un mieux-être à des Maliens vivant à l’étranger : Les belles ambitions du CSDM !

En vue de donner de mieux prendre en charge les besoins de nos compatriotes vivant à l’étranger, des Maliens de la diaspora ont muri la réflexion et mis sur orbite le Conseil supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM). Ce denier né du regroupement des Maliens vivant en dehors du pays sous la houlette de M. Mohamed Chérif Haïdara est entrain de faire peau neuve en rassemblant les compatriotes vivant dans les quatre coins du monde.

«Le vœu cher de tout aventurier est de s’offrir un bon séjour dans son pays d’accueil », a-t-on coutume de dire chez nous. Cela passe par l’accompagnement d’un tiers dans cette aventure. Des Maliens soucieux d’assurer ce mieux être à leurs compatriotes ont crée le CSDM. Le conseil depuis sa création à aujourd’hui est entrain de gagner en confiance auprès de ses compatriotes vivant à l’étranger. Comme l’atteste la venue en sein de nouveaux adhérents. Ces derniers viennent d’un peu partout : l’Afrique, l’Europe, les USA, l’Asie. Leur venue en son sein est due à la façon dont les responsables du conseil gèrent leurs préoccupations quotidiennes. Partout où le comité CSDM est mis en place, leurs responsables se marquent par leur disponibilité, courtoisie à s’occuper de leurs compatriotes. Et cela par l’accompagnement matériel, financier et même moral. Car, il n’y a pas de grand mal à ne pas trouver d’interlocuteur à qui on peut parler de ses problèmes ou vécus quotidiens. Les membres du CSDM ont répondu toujours présents chaque fois qu’on a besoin d’eux.

Ce Malien vivant en Algérie n’a pas caché sa joie d’entendre parler du CSDM sur les ondes de la Fr3 lors de son émission Tounkaranké qui se passe tous les vendredis de 17h à 18h. Il s’est dit être comblé par les actions du CSDM pour avoir bénéficié de leur concours à propos d’un problème qu’a vécu son compatriote. Il témoigne en ces termes : « Un camarade vivant un problème sérieux s’est confié à moi. Ne sachant comment s’y prendre, j’ai appelé un membre du CSDM. Tout de suite, il s’est occupé du camarade et est parvenu à décanter la situation au grand dam du camarade. J’ai été doublement comblé de joie pour l’assistance apportée à mon camarade et du respect à ma modeste personne. Je demande à tous ceux qui connaissent les bureaux du CSDM dans leur pays d’accueil d’y prendre attache avec eux pour tout besoin », a indiqué notre interlocuteur, qui salue de passage les initiateurs de l’émission Tounkaranké sur la Fr3. Bon vent à ces animateurs.

Les condoléances du CSDM à la famille de Feu. Adama Traoré tué le 19 juillet denier en France ont ajouté à cette crédibilité du CSDM aux yeux de ses compatriotes vivant à l’étranger. Le tandem Mohamed Chérif Haïdara et Ahmadou Dramera, respectivement Président et Vice-président du CSDM sont entrain de secouer le cocotier en amenant les autorités maliennes à avoir un œil regardant sur les maliens de la diaspora dont la contribution au budget de l’Etat n’est pas négligeable.

Par Hassane Kanambaye

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here