Mali : pourparlers bloqués entre la CMA et la Plateforme à Bamako

Réunis depuis mi-août à Bamako, les chefs de la CMA et de la Plateforme ne sont pas encore parvenus à un accord pour mettre fin aux tensions nées de leurs combats fin juillet à Kidal et ses environs.

Voilà bientôt trois semaines qu’ils sont à Bamako, pour la plupart logés dans de luxueux hôtels. Après les affrontements meurtriers qui, fin juillet-début août, ont opposé leurs combattants à Kidal et dans sa région, les leaders de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et leurs rivaux progouvernementaux de la Plateforme sont réunis dans la capitale depuis le 12 août pour tenter de trouver un terrain d’entente. Et force est de constater, comme ce responsable onusien proche des négociations, que les pourparlers « n’ont toujours pas avancé d’un cran ».

Ces difficiles discussions sont menées par la médiation internationale et par Mahamadou Diagouraga, le haut représentant du président Ibrahim Boubacar Keïta pour la mise en œuvre de l’accord de paix. Objectif : parvenir à une paix des braves et faire se rencontrer les principaux chefs de ces mouvements, en particulier Alghabass Ag Intalla côté CMA et le général Gamou côté Plateforme, tous deux présents à Bamako.


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here