Réduire les risques lies a l’utilisation des réseaux sociaux : ISOC-Mali joue sa partition

Internet. Face à la problématique de l’utilisation des réseaux sociaux surtout les risques qui en découlent souvent à travers l’internet, Internet Society Mali (ISOC-Mali) vient d’afficher sa ferme volonté d’apporter sa contribution auprès des usagers maliens à travers une conférence-débat tenue samedi 03 septembre dernier dans la salle de conférence de l’Agetic. A l’issue de cette conférence, les participants, en majorité les jeunes adhérents d’ISOC-Mali et ses partenaires, ont capté plus d’information sur des avantages et inconvénients des réseaux sociaux.

La salle de réunion de l’Agetic a abrité le samedi dernier, une conférence-débats organisé par Internet Society Mali (ISOC-Mali) sur le thème : ” Les Réseaux Sociaux et la Protection des Données personnelles”. C’était en présence de MM. Souhahebou Coulibaly, représentant de l’Autorité de Protection des Données Personnelles (APDP), Adama Sangaré (Agetic) et du président d’honneur de ISOC-Mali, Mamadou Iam Diallo. Aussi, étaient présents à cette conférence-débats, des jeunes adhérents d’ISOC-Mali et autres partenaires.

Dans son intervention, l’ancien président de ISOC-Mali, a salué la tenue de cette conférence-débats surtout le choix du thème. Aussi, M. Mamadou Iam Diallo a fait la genèse de la création de ISOC-Mali en 1997 avant de mettre l’accent sur ses différentes activités menées, entre autres, la dotation en outils informatiques du Groupe scolaire de Boulkassoubougou et la tenue de plusieurs ateliers de formation des jeunes et autres utilisateurs d’internet.

Dans ses mots de bienvenue dans la salle de conférence de l’Agetic au nom du Directeur général, M. Adama Sangaré a salué cette initiative qui rentre dans le cadre des missions de l’Ageteic avant de leur rassurer de l’accompagnement de l’Agetic partout où besoin se fera sentir. Cela, pour la promotion et la vulgarisation des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) au Mali.

Dans son discours d’ouverture, le représentant de l’APDP et non moins modérateur de la conférence a remercié les responsables de ISOC-Mali qui ont posé les jalons des NTIC au Mali. Aux dires de M. Souhahebou Coulibaly, ISOC-Mali, à travers M. Mamadou Iam Diallo a posé les soubassements pour la vulgarisation des NTIC au Mali. Il s’agira à d’autres de construire le mur. Il a enfin remercié les jeunes participants pour leur présence massive. Preuve de l’intérêt qu’ils portent aux NTIC

Deux communications ont marqué cette conférence-débat. Il s’agit de celle de M. Bakary Kouyaté sur les réseaux sociaux et leurs usages par les citoyens maliens et la deuxième faite par M. Yacouba Kéïta sur l’usage des Données personnelles sur les réseaux sociaux et le cadre juridique de la Protection des données personnelles au Mali.

Actuellement, les réseaux sociaux connaissent une utilisation croissante qui entraîne des risques directement liés à l’exploitation de l’identité personnelle nécessitant des réponses juridiques face à des pratiques émergentes. Selon Edward Snowden ” Un enfant né aujourd’hui grandira sans aucune conception de la vie privée”.

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui l’un des principaux espaces de communications qu’offre l’internet, ils incitent leurs utilisateurs à donner le plus d’informations sur eux-mêmes mais aussi sur les autres. Leurs membres sont alors amenés à laisser à leur sujet, à tout âge, à tout instant de leur vie, une quantité de données et de traces les concernant directement, ou indirectement sur ces espaces de communications.

Dès lors, la vie privée de chaque utilisateur devient rapidement “publique” et de nouvelles pratiques néfastes pour les utilisateurs de ces réseaux sociaux sont apparues. Ce qui a entrainé une perte de confiance de leur part. Ces derniers ont alors revendiqués de nouveaux droits qui sont en train de se mettre en place pour répondre à ces nouvelles attentes. Pour contribuer à l’éveil des utilisateurs aux problématiques que la Section malienne d’Internet Society a initié cette conférence-débat autour de la question.

A l’issue de cette conférence-débats, les participants se disent mieux outillés pour la sauvegarde et la protection de leurs donnes personnelles et celles d’autres car ils ont promis d’être les relais auprès de leurs camarades. Ils ont capté plus d’information sur des avantages et inconvénients des réseaux sociaux : l’accent est mis sur les aspects sécuritaires de l’identité des utilisateurs, de l’usage judicieux des ressources ou les informations à partagées dans les échanges.

Aussi, les participants ont été informés et sensibilisés sur la nécessité de protection des données personnelles, sur le cadre juridique et réglementaire TIC au Mali.

Les échanges avec l’assistance ont permis de recenser un certain nombre de préoccupations ou d’actions à mener dans le futur pour faciliter un bon usage des réseaux sociaux et une prise de conscience quand la nécessité de la protection des données personnelles en ligne.

Youssouf SANGARE

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here