Gouvernement : L’opposition salue le départ de Tiéman H. Coulibaly

Après l’attaque de Nampala en juillet dernier, qui a fait 17 morts dans l’armée, l’opposition avait demandé la démission du ministre de la Défense et des Anciens combattants Tiéman Hubert Coulibaly. Aujourd’hui elle salue son départ, et selon elle “son successeur sera jugé à la tâche”.

Joint par Studio Tamani, Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition, a déclaré : “Nous avons demandé la démission du ministre. Ce n’est même pas un limogeage. Nous avons demandé à ce que le ministre lui-même prenne l’initiative de démissionner du gouvernement pour conforter le sentiment général qu’il y avait à l’époque. Il y avait un mensonge d’Etat en ce qui concerne Nampala. Aujourd’hui comme on le dit en bambara ‘la direction que nous avons montrée c’est là que le soleil s’est levé’.

Je crois que l’opposition a eu, encore une fois, raison sur son analyse de la situation. Et c’est heureux qu’on commence enfin à ce que l’impunité ne soit pas la règle dans notre pays. On verra M. Maïga (son successeur) aux résultats. Je crois que les résultats seront devant tout le monde. Je pense que si l’insécurité diminue, tous les Maliens vont applaudir. Si l’insécurité continue et s’aggrave, nous allons encore dénoncer. Nous allons demander à lui aussi de quitter parce que le Mali a besoin de sécurité. Moi je ne préjuge sur rien, je ne fais aucun jugement de valeur sur qui que ce soit. Nous attendons les résultats et c’est ce qui compte pour le Malien”.

Le nouveau ministre de la Défense arrive donc dans un contexte de défis pour l’armée malienne, selon plusieurs observateurs. Parmi ces défis figurent “la nécessité de redéfinir la carte sécuritaire du pays, le renforcement du renseignement et permettre la montée en puissance de l’armée dans les zones qui échappent à son contrôle”.

Avec Studio Tamani

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here