SIKASSO : Des institutions de la République mieux connues, la légalité renforcée

L’architecture des plus hautes structures de notre pays a été expliquée aux populations de la Cité du Kénédougou. Elles se sont engagées à participer au renforcement de l’autorité de l’Etat.
Une journée de sensibilisation et d’échanges sur les institutions de la République était organisée ce samedi au Conseil régional du cercle de Sikasso. Elle a regroupé autour du ministre du Travail, de la Fonction publique, chargé des Relations avec les institutions, Mme Diarra Raky Talla, l’exécutif local, les élus de la région, les chefs de service technique régionaux, les leaders politiques, religieux, coutumiers et des organisations de la société civile.

Le ministre du Travail, de la Fonction publique, chargé des Relations avec les institutions, Mme Diarra Raky Talla, a indiqué que cette mission s’inscrit dans le projet de société du président de la République, “fondé sur des institutions fortes et respectées, une démocratie garantissant la participation citoyenne et une autorité affirmée de l’Etat”.

Dans ce contexte, ajoutera-t-elle, il convient que chaque citoyen, notamment les jeunes, soient imprégnés du rôle stratégique de chacune des institutions ; à savoir : le président de la République, le gouvernement, l’Assemblée nationale, la Cour suprême, la Cour constitutionnelle, la Haute cour de justice, le Haut conseil des collectivités territoriales, le Conseil économique, social et culturel.

Ce faisant, le ministre Diarra Raky Talla a invité les citoyens à respecter la légalité et à défendre leurs institutions, avant de remettre au représentant du gouverneur de la région un lot symbolique de dépliants sur la vie des institutions.

Les représentants de la société civile et de la chefferie traditionnelle ont salué cette initiative d’appropriation par les citoyens des plus hautes structures qui participent à l’ancrage de la démocratie et de la consolidation de l’Etat de droit.

“Ces huit institutions régulent l’expression de la souveraineté nationale et le fonctionnement de l’Etat, pris au sens large…”

Le directeur de cabinet du gouverneur de la région, Intalhamt Ag Erzaye, a salué la décentralisation de ces journées portes ouvertes sur les institutions. Il a rappelé l’impact de la démarche, tout en assurant de l’engagement de sa région dans la mise en œuvre de cette mission au bénéfice de la formation des citoyens et de l’émergence d’une société en parfaite harmonie avec ses institutions.

Bréhima Sogoba

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here