Championnats d’Afrique des Nations de handball Cadets et Juniors masculins : Le pays hôte en difficulté

Le Palais des Sports d’Hamdallaye ACI 2000 abrite depuis le vendredi dernier, les 12ème et 23ème Championnats d’Afrique des Nations cadets et juniors masculins de Handball. La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre des Maliens de l’Extérieur Abdramane Sylla, représentant le ministre des Sports. C’était en présence du représentant de la Confédération Africaine de Handball et du président de la Fédération Malienne de Handball.

C’est une première pour le handball malien d’organiser deux compétitions continentales regroupant quinze pays dont huit (8) pour la catégorie des cadets et sept (7) pour celle des juniors. Pour le ministre des Maliens de l’Extérieur représentant le ministre des Sports, le choix porté sur le Mali pour organiser conjointement ces deux importants tournois est tout d’abord une marque de confiance. Mais également, la manifestation d’une solidarité et d’une reconnaissance à notre pays par la Confédération Africaine de Handball. Le ministre Abdramane Sylla s’est réjoui de la tenue de ces compétitions pour plusieurs raisons. D’abord, par ce regroupement sportif d’environ trois cent (300) participants dit-il, Bamako devient pendant deux semaines, la capitale du handball africain. Ce sont des moments de retrouvailles, de joie sportive et d’intégration de nos jeunesses respectives, a-t-il indiqué. Et d’ajouter que cette rencontre de Bamako vise également à créer les liens d’amitié et de fraternité entre les sportifs africains et de sensibiliser un grand nombre de pratiquants sur les vertus liées à la pratique du handball en particulier et aux valeurs du sport en général.

Il a salué l’organisation régulière de ces compétitions dans les catégories inférieures qui constituent les fondements de la politique de l’instance continentale qu’est la Confédération Africaine de Handball. Mais aussi remercié le Comité National Olympique et Sportif du Mali pour son assistance et toutes les bonnes volontés qui ont contribué à la tenue de ces championnats d’Afrique. Avant de féliciter la Fédération Malienne de Handball pour ses brillantes participations aux compétitions internationales et pour son engagement à promouvoir le handball au Mali.

En match d’ouverture, les Cadets guinéens ont été sans pitié avec le pays hôte du tournoi battu 39– 20. Tout comme la RD Congo qui a battu le Rwanda 45-15. Dans le duel maghrébin, l’Algérie l’a emporté devant le Maroc 33-22. L’autre duel maghrébin a vu la victoire de l’Egypte sur la Tunisie 34-27.

Pour la deuxième journée disputée le samedi dernier, le Rwanda s’est lourdement incliné 12-57 devant l’Egypte. Le Maroc de son côté s’est incliné 24-28 devant la Guinée Conakry, la Tunisie a battu la RD Congo 27-20. L’Algérie l’emporta facilement devant le Mali 46-16. A la mi-temps, les cadets algériens menaient 21-9.

Comme on le voit, les cadets maliens ont du mal à s’affirmer dans la compétition. Lors des journées précédentes, ils ont fait preuve de beaucoup de maladresse et de perte de balle. Pire, ils confondaient vitesse et précipitation au niveau des changements puisque certaines règles régissant le handball n’étaient pas respectées par nos cadets. Face aux cadets Algériens, le portier titulaire touché qui voulait reprendre sa place n’a pas attendu à ce que son partenaire soit hors du terrain pour reprendre sa place. Il a dû être suspendu pendant deux minutes avant de reprendre sa place. Le handball malien va mal. Il a besoin donc du soutien des autorités pour sortir de l’ornière.

Almihidi Touré

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here