Occupation anarchique des voies publiques : IBK accuse les maires et félicite Ami Kane

57

« Un maire n’est pas là pour vendre des lots, mais pour le confort, l’embellissement de sa cité ….La Gouverneure était dans tout son honneur de faire ce qu’elle a fait…Vive la femme malienne !» Ces propos sont du Président de la République IBK .C’était lors de de l’émission Grande interview diffusée sur l’ORTM, dont il était l’invité le Dimanche 4 Septembre 2016, date anniversaire de ses 3ans à la présidence de la République. L’occasion a été mise à profit par IBK de féliciter Ami Kane, pour son opération Bamako ville propre, tout en demandant aux maires de rompre avec certaines pratiques.

Rappelons que de la périphérie au centre, beaucoup n’ont pas la notion des exigences de la vie en milieu urbain. Mais aussi la compréhension d’y travailler et s’en retourner. Cette ignorance des règles de civisme provoque un engorgement, sinon une occupation anarchique des lieux dans la ville de Bamako. L’on parle alors d’occupation « sauvage », c’est –à-dire non autorisée.

Souvent, l’on se demande aux heures de pointe à Bamako comment circuler. Constamment, des drames humains y sont déplorés, comme l’incendie des différents marchés (Rose , Medine, Wôrossougou et autres convergences marchandes où ont fait défaut des bouches d’eau sur lesquelles on avait construit des kiosques et boutiques de manière désordonnée et illégale.

L’impossibilité de circuler dans les périmètres de l’ancien marché de légumes ne peut pas continuer. Les autorités ne peuvent laisser faire cela sans conséquence.

Au dire du Président IBK, « c’est avec courage et détermination et après avoir consulté et informé les uns et les autres par Mme le Gouverneure .Il faut savoir faire également pour les autorités .Dès lors que les acteurs ont été informés et que des délais ont été donnés d’avoir à libérer d’ici là. Si ce délai est consommé sans qu’ils ne le fassent, ils s’exposent à ce qui est arrivé. Pour autant, il faut le dire, nous avons le sens de l’humain qui fait que quelque que soit la situation

avec la CCIM et les commerçants détaillants, les contacts sont en cours. Les municipalités eux aussi ont une lourde responsabilité. Les maires font n’importe quoi .C’est pourquoi je dis qu’il serait bon et souhaitable que dans les élections à venir, les Maliens sachent choisir. Un maire n’est pas là uniquement pour vendre des lots, pour se faire des poches n’importe comment. …Le Maire est là pour l’embellissement, l’enrichissement des communautés .Le maire doit avoir le souci de la cité conviviale, digne du cadre de vie du citoyen modèle .Mais le constat est que c’est tout le contraire. Chacun vient avec pour souci de s’enrichir par tous les moyens .Voilà pourquoi la gouverneure était dans tout à son honneur de faire ce qu’elle a fait .Et pour y arriver également, je l’ai dit et je le répète, elle a tout mon soutien pour ce qu’elle a entrepris .Vous voyez, là encore, vive la femme malienne ! Vive la femme malienne ! C’est ce type de femme malienne dont on a besoin.

F Maïga (Stagiaire)

Source le Batisseur

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here