Reboisement et d’assainissement : Le Club des amis de l’honorable Yacouba Traoré fait un travail remarquable

Le Club des amis de l’honorable Yacouba Traoré, député élu dans la circonscription de Ségou, et les étudiants de la première Année (cycle moyen et supérieur) de l’Institut national de formation des travailleurs sociaux (Infts), qui étaient en stage rural dans la région de Ségou, ont organisé plusieurs activités au bénéfice de la population de Markala. C’était du 29 au 31 août 2013.
Pour rappel, chaque année, l’Institut national de formation des travailleurs sociaux (Infts) organise un stage pratique à l’intention des étudiants de la première Année (cycle moyen et supérieur) dans une localité du pays, afin de lier les cours théoriques à la pratique. Au cours dudit stage, les étudiants initient plusieurs activités dans leurs localités respectives.
Cette année, ceux qui étaient basés à Markala, dans la région de Ségou, ont co-organisé, avec le Club des amis de l’honorable Yacouba Traoré, une journée de reboisement, une journée de salubrité, une visite sur les sites touristiques et une remise de dons aux étudiants en fin de stage à Markala.

C’est avec une joie immense que la population de Markala a accueilli ces gestes de leur natif, l’honorable Yacouba Traoré qui, selon elle, ne ménage aucun effort pour venir à bout d’un problème, chaque qu’il est sollicité.

Selon Aboubacar Maïga, Secrétaire administratif du Club des amis de l’honorable Yacouba Traoré, ces activités ont été minutieusement préparées, notamment l’encadrement des étudiants et des étudiants stagiaires eux-mêmes, afin d’aboutir à ces séries d’œuvres utiles. Pour lui, ces activités de trois jours ont été une réussite parfaite.

Prenant la parole, le maire de la commune rurale de Markala, Demba Diallo, a indiqué que sa population attentait depuis longtemps un tel acte de la part de nos plus hautes autorités. Mais, pour lui, si le Club des amis de leur député, en collaboration avec les étudiants de l’Infts, ont pu réussir à initier une journée de reboisement et une journée de salubrité dans la commune, cela doit être salué à juste valeur. «Ces 300 pieds d’arbres, qui viennent d’être plantés dans les différents bosquets de Markala, feront l’objet d’un suivi régulier par la jeunesse de Markala et après cette journée de salubrité, ma jeunesse va s’engager à faire les mêmes travaux de nettoyage mensuellement», a-t-il rassuré.

Pour sa part, le sous-préfet de Markala, Oumar Dembélé, a rappelé l’adage d’Emmanuel Abou : «Celui qui a planté un arbre n’a pas vécu inutile, car il a contribué au développement de l’humanité».

À en croire l’honorable Traoré, en tant que député à l’hémicycle élu par sa localité, il est plus que normal d’œuvrer pour cette population. Il est impératif, soutient-il, qu’il entreprenne toutes les actions rentables pour sa circonscription. «Je suis fier de cette initiative émanant des étudiants en stage dans ma localité et surtout, je salue humblement ces actions de bonnes volontés. Comme on le dit, celui qui a planté un arbre, n’a pas vécu inutile, car cet arbre apportera tant de choses à l’humanité. En ce qui concerne la salubrité, on ne peut même pas finir à dire son importance dans le contexte actuel du pays. Elle rentre en droite ligne de la politique du gouvernement. Placer cette confiance en moi, pour présider ces actions salvatrices, me va droit au cœur», a-t-il détaillé.
Avant de poursuivre qu’il sera toujours aux côtés de ces étudiants de l’Infts et de la population de Markala, afin de leur apporter son aide, tant qu’il est sollicité.

Notons que ces journées ont pris fin par une remise importante de kits scolaires par l’honorable Traoré.

Ousmane DIAKITE/Stagiaire

Envoyé spécial

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here