7 millions de FCFA offerts par le ministère de la solidarité et de l’action humanitaire

Les locaux du département de la Solidarité et de l’Action Humanitaire ont abrité, le mercredi 7 septembre 2016, une cérémonie de remise d’un montant de sept millions de F CFA, aux représentants des réfugiés de retour d’Algérie. Cette remise entre dans le cadre du remboursement d’une partie des frais de transport des réfugiés maliens rentrés d’Algérie de façon volontaire et spontanée. C’était en présence de certains membres du cabinet ministériel, du directeur national adjoint du développement   social, Ibrahim Abba Sangaré et des représentants des bénéficiaires.

Notons qu’ils sont près de 52 000 réfugiés qui sont déjà rentrés au bercail de façon volontaire et spontanée. Bien que les accords tripartis aient été signés avec les autorités du Niger du Burkina Faso de la Mauritanie et le HCR, pour un retour organisé des Maliens réfugiés dans les pays voisins, ce processus n’a toujours pas démarré. Pour ceux qui choisissent le chemin de retour de façon volontaire et spontanée, ils sont soutenus d’abord par le HCR, qui leur octroie un montant de 35 000 F CFA contre le retrait de leur carte de réfugiés. Une fois de retour, sont pris en charge par le Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire à travers des appuis en vivres pour qu’ils s’installent dans la dignité.

Rappelons que pour rendre ses interventions plus efficaces, le Ministère en charge de l’Action Humanitaire a élaboré un plan annuel dénommé stratégie nationale pour l’encadrement, le retour et la réinsertion socio-économique des personnes déplacées internes, des rapatriés et des réfugiés.

Cependant, au-delà des réfugiés dans les trois pays cités plus haut, il y a des Maliens qui résident dans d’autres pays pour les mêmes motifs. C’est ainsi qu’on en dénombre quelques milliers en Algérie. La difficulté pour eux, c’est qu’ils n’ont pas été recensés par le HCR comme des réfugiés. Raison pour laquelle leur retour au bercail se fait dans l’anonymat le plus total. Toutefois, grâce à l’assistance du ministère de l’Action Humanitaire, ils aperçoivent très vite le bout du tunnel.

C’est dans ce cadre que le département, grâce à ses partenaires tel que l’Organisation International des Migrants (OIM) a pu mobiliser un montant de sept millions de F CFA en faveur d’une vague de réfugiés maliens récemment rentrés d’Algérie.

La première partie concerne 87 familles soit 897 individus qui se sont installées dans la localité de Ber, dans la région de Tombouctou. Leur représentant, en la personne de Sidi Mohamed Ould Mohamed a reçu un montant de quatre millions de F CFA. Les autres bénéficiaires sont 45 familles soit 270 individus qui sont à Bamba, dans la région de Gao leur représentants Sidi El Mokhtar Ould Oumar a reçu les trois millions restants.

Ce montant entre dans le cadre du remboursement d’une partie sociale des frais de transport au profit des réfugiés rentrés d’Algérie.

Selon le Directeur National Adjoint du Développement Social, Ibrahim Abba SANGARE, d’autre actions sont prévues pour les appuyer et les aides à installer correctement. Les représentants des bénéficiaires ont tenu à remercier et à rendre hommage au gouvernement malien qui à travers le Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, n’a jamais cessé de les soutenir même dans les moments les plus incertaines. Ils ont salué les efforts consentis par les autorités maliennes pour leur retour et leur installation.

Avant de promettre de tout mettre en œuvre pour convaincre les autres compatriotes toujours réfugiés hors du pays de rentrer dans les meilleurs délais.

Source CC/ MSAH

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here