Mali: les députés adoptent le nouveau code électoral, les débats continuent

Au Mali, les députés ont adopté vendredi 9 septembre à 78 voix contre 28 le nouveau code électoral après de houleux débats. Si bon nombre de députés de l’opposition sont contre cette nouvelle loi, quelques députés de la majorité sont également réfractaires.

Sur deux articles phares du nouveau code électoral adopté, les députés ont plutôt coupé la poire en deux.

Il y a d’abord le nombre de parrainages de députés nécessaires pour valider une candidature à la présidentielle. L’ancienne loi électorale parle de 10 députés, le projet de loi en débat avait mis la barre à au moins 15 députés et 5 conseillers nationaux. Finalement, la loi adoptée revient au chiffre de 10 députés.

Ensuite, la caution pour chaque candidat à la présidentielle sera désormais de 25 millions de francs CFA. Dans l’ancienne loi, 10 millions de francs CFA étaient nécessaires, alors que le projet de loi, avant son adoption, avait proposé 35 millions de francs CFA.

Quid des amendements des députés ?

Par ailleurs, dans le nouveau code électoral d’autres innovations : sur les listes de candidatures aux futures élections, les femmes sont mieux représentées.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here