Projet de loi criminalisant la pratique de l’esclavage : Qui bloque le dossier à Koulouba ?

Les organisations qui interviennent dans la lutte contre l’esclavage réunies sous la Coalition nationale de lutte contre l’esclavage par ascendance ont  tenu récemment leur rencontre ordinaire  au siège de Temedt. Au sortir de cette rencontre, il a été constaté qu’il n’y a pas eu d’avancée majeure dans la perspective de l’adoption d’une loi criminalisant la pratique de l’esclavage dans notre pays.  Et pour cause, après l’élaboration de l’avant-projet de loi, elle devait passer au Conseil des ministres pour adoption. Coup de théâtre: le projet de loi a été retiré en catimini dans les dossiers à , selon des sources proches de cette association, sans donner plus d’explication.

En tout cas, la question qui est sur toutes les lèvres est de savoir qui veut bloquer ce projet de loi criminalisant la pratique de l’esclavage au Mali. Et au cours de cette rencontre, il a été aussi remarqué que les remaniements ministériels au niveau du ministère de la Justice et des droits de l’homme ont fortement joué sur ce processus d’adoption de la loi que la Coalition espérait voir avant la fin de l’année 2016.

Un autre temps fort de cette rencontre ordinaire de la Coalition a été sans nul doute la visite de Biram Dah Abeid,  d’Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste en Mauritanie (Ira-Mauritanie) au siège de la Coalition. Celui-ci séjournait au Mali dans le cadre d’une tournée africaine qui avait pour but de mobiliser la société civile africaine contre ” l’oppression “ que son organisation est en train de subir en Mauritanie dans le cadre de son combat contre l’esclavage. Le plaidoyer de Biram  n’est  pas tombé dans l’oreille de sourds car la Coalition n’a pas manqué de renouveler son soutien à l’Ira-Mauritanie pour l’éradication de l’esclavage dans ce pays, au-delà en Afrique. Il faut rappeler que  le président de l’Association Temedt, Ibrahim Ag Idbaltanat, tout comme le vice-président,  Abdoulaye Macko,  ont pris part à cette rencontre aux côtés du représentant de l’église dans la coalition, Abdias Coulibaly, et d’autres membres du bureau.

                                                                           Kassim THERA


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here