Racine Thiam au 8e rendez-vous avec Koulouba : ” Le salaire mensuel d’IBK est de 4 millions Fcfa au lieu de 150 millions Fcfa”

“Sous le régime d’IBK, les salaires des fonctionnaires ont été augmentés de 20 % avec une baisse de l’Its”

Le Président Ibrahim Boubacar Kéita a fêté le 4 septembre 2016 le 3e anniversaire de son ascension à la magistrature suprême. Racine Thiam (le chargé à la Communication et des Relations publiques de la présidence de la République) a mis à profit cet anniversaire pour animer, le mardi 6 septembre 2016, le 8e Rendez-vous avec Koulouba. Les échanges avec les journalistes ont porté sur les activités du mois d’août 2016 du Président IBK. Les sujets abordés ont essentiellement tourné autour des acquis des trois ans de gestion d’IBK.

Dès son introduction, Racine Thiam a tenu à démentir l’information selon laquelle le Président Ibrahim Boubacar Kéita perçoit un salaire mensuel de 150 millions Fcfa. “Cette information est fausse. C’est une campagne pour faire révolter la population. C’est faux. IBK n’est pas payé à 150 millions. Le Président IBK est payé selon une loi qui peut être vérifiée. IBK a un salaire ridicule de 4 millions Fcfa par mois, même s’il gère un fonds de souveraineté. Il est temps d’arrêter le dénigrement, la campagne orchestrée contre IBK. Il faut que les gens soient plus responsables pour rassurer les populations. Il est temps d’en finir avec les rumeurs, les états d’âme”, a-t-il précisé avant d’ajouter que les journalistes professionnels doivent démentir ces fausses informations.

Pour Racine Thiam, l’évaluation à mi-parcours du bilan d’IBK permet de dire que beaucoup de réalisations ont été faites, malgré la situation difficile du Mali qui est en état de guerre. “Une forêt a poussé mais la presse n’en parle pas souvent “, a-t-il dit. Parmi les réalisations des trois ans d’IBK, M. Thiam a fait référence, entre autres, à la station de pompage d’eau Kabala 2 qui, pour démentir les informations, n’est pas l’œuvre d’ATT, mais plutôt d’IBK. “C’est plutôt Kabala 1 qui a été réalisé sous ATT et nous l’en félicitons. Mais Kabala 2, c’est IBK, avec un projet de 104 milliards de nos francs. Certains font le malin plaisir de confondre les deux réalisations “, a-t-il dénoncé, en précisant que le Président IBK est en train de mettre 400 milliards dans l’eau et l’énergie, pour le bénéfice des populations.

Parmi les acquis d’IBK, Racine Thiam a cité le domaine de l’agriculture qui, grâce à des mesures incitatives en faveur de l’amélioration de la production et de la productivité, se positionne aujourd’hui comme le véritable moteur du développement. Ce développement de l’agriculture du Mali a été salué par la communauté internationale avec les félicitations d’IBK à Rome. Dans le domaine de la santé, un travail exceptionnel a été fait selon Racine Thiam.

La lutte contre le chômage a été une des priorités d’IBK. Le développement des infrastructures de transport et de télécommunications ainsi que l’accès à l’eau, à l’électricité et aux logements font partie des priorités du Président IBK qui travaille avec son gouvernement pour le décollage économique pour le bonheur des Maliens. Mais, a-t-il tenu à préciser, ” les investissements ne sont possibles qu’avec la paix. Tout le monde doit aider l’Etat à combattre l’ennemi commun que sont les terroristes”.

Les questions-réponses ont tourné, entre autres, autour des raisons du limogeage du ministre de la Défense, Tiéman Hubert Coulibaly, la cherté de la vie sous IBK, la qualification des Aigles à la Can Gabon 2017, la décoration de Seydoublen et de Kanouté, la crise du Nord. Sur les raisons du limogeage de Tiéman Hubert Coulibaly, Racine Thiam n’a pas voulu se prononcer. Il dira qu’IBK a la légitimité du changement du gouvernement. Et que les raisons du limogeage du Ministre Coulibaly sont propres à IBK.

Répondant à la question sur la cherté de la vie, Racine Thiam dira que les difficultés des Maliens n’ont pas commencé sous IBK. ” 90 % des Maliens sont pauvres depuis 60 ans”, a-t-il affirmé, avant d’indiquer que” sous le régime d’IBK l’inflation a été maîtrisée jusqu’à (-1 %). Les prix n’ont pas pris l’ascenseur sous IBK. Les salaires ont été augmentés de 20 % avec une baisse de l’Its. Les impôts ont donc diminué. IBK et le gouvernement sont en train de travailler pour accorder une subvention de 40 milliards Fcfa pour que le prix de l’électricité ne change pas. Les tarifs des denrées de première nécessité sont stables. Prouvez-moi le contraire, que les prix ne sont pas stables. Nous reconnaissons que les Maliens souffrent. Mais IBK et le gouvernement travaillent pour atténuer la souffrance des Maliens”, a-t-il argumenté, avant de reconnaître que certains prix montent à l’approche des grandes fêtes.

Sur la qualification des Aigles à la Can Gabon 2017, Racine Thiam indiquera que cette qualification est le fruit d’un travail du Président IBK, du département des Sports, du Comité national olympique et sportif du Mali, de la Fédération et de l’ensemble du monde sportif. Les sportifs sont mis dans toutes les conditions pour engranger les victoires, relève-t-il. “Trois ans, aucun sportif ne se plaint car les primes sont payées.

Ce qui fait que le Mali est au firmament du sport”, a-t-il dit avant d’ajouter que Seydoublen et Frédéric Oumar Kanouté seront bientôt décorés pour montrer que même après leur carrière, il y aura des reconnaissances de la nation pour des sportifs.Réagissant sur la persistance de la crise du Nord, Racine Thiam répondra qu’IBK a été élu parce que les Maliens ont pensé qu’il était l’homme de la situation pour restaurer la dignité, en évitant la partition du pays. A ses dires, l’Accord pour la paix atteint ses objectifs même s’il y a des difficultés dans sa mise en œuvre. “Les attaques terroristes ne doivent pas être confondues avec l’Accord de paix qui est en train de mettre un terme à la guerre fratricide. Les difficultés sont en train d’être aplanies pour le retour de l’Administration à Kidal”, a-t-il dit.

Siaka Doumbia

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here