Le Mali se dote d’une politique nationale des droits de l’Homme

Lors de sa session ordinaire du 07 septembre 2016, le Conseil des ministres a adopté les documents de la Politique nationale des droits de l’Homme (Pndh) et son plan d’actions 2017 – 2021.

L’adoption de la Politique nationale des droits de l’Homme vise à doter notre pays d’un cadre de référence des actions à mener par les intervenants étatiques et non étatiques dans la promotion et la protection des droits de l’Homme. Elle inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du titre 1er de la Constitution du 25 février 1992 intitulé «droits et devoirs de la personne humaine» et des Chartes, Conventions et Pactes régionaux et internationaux relatifs aux droits de l’Homme ratifiés par le Mali.

Sur la base des orientations définies, la Politique nationale des droits de l’Homme est articulée autour de quatre axes stratégiques que sont:

-La promotion des droits de l’Homme;

-la protection des droits de l’Homme;

-l’assistance aux acteurs étatiques et non étatiques intervenant dans le domaine;

-le renforcement de la coopération avec les mécanismes régionaux et internationaux des droits de l’Homme.

La mise en œuvre des actions inscrites dans ces axes stratégiques contribuera à l’amélioration de la situation des droits de l’Homme au Mali en leur assurant une plus grande effectivité.

Elle contribuera également à la dynamique de réconciliation nationale et de renforcement de la cohésion nationale à travers son appui à la mise en œuvre de la justice transitionnelle.

La politique nationale des droits de l’Homme est assortie d’un plan d’actions 2017 – 2021 de 3 milliards 757 millions de francs CFA dont le financement sera assuré par l’Etat, les collectivités territoriales et les partenaires techniques et financiers du Mali.

C’est la première fois au Mali que le Gouvernement adopte une politique nationale des droits de l’Homme assortie d’un plan d’actions pour la mise en œuvre duquel il consacre des ressources financières importantes. Cela traduit sa volonté à renforcer et à élargir les initiatives déjà prises en vue de l’amélioration de la situation des droits de l’Homme au

Mali.

Au titre des actions à mener dans le cadre de la politique nationale des droits de l’Homme, il y a lieu de citer notamment:

En matière de promotion des droits de l’Homme, il sera entrepris des actions d’éducation, de formation et de sensibilisation de la population et des acteurs en vue de renforcer leurs capacités.

En matière de protection des droits de l’Homme, les actions à réaliser consisteront à renforcer le cadre juridique des droits de l’Homme, à promouvoir l’application par les juridictions des instruments internationaux et régionaux ratifiés par notre pays.

En matière d’assistance aux acteurs, il s’agira d’établir une cartographie des acteurs publics et privés intervenant dans le domaine des droits de l’Homme, de renforcer leurs capacités institutionnelles et opérationnelles, d’appuyer le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme dans la mise en œuvre de la Politique nationale des droits de l’Homme.

Enfin, en matière de coopération internationale, il est prévu, entre autres, de renforcer la coopération avec les mécanismes internationaux et régionaux de promotion et de protection des droits de l’Homme, d’appuyer l’élaboration et la présentation des rapports initiaux et périodiques de mise en œuvre des Conventions relatives aux droits de l’Homme.

Le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme dispose ainsi d’une Politique nationale des droits de l’Homme (Pndh) et de son plan d’actions grâce à l’appui du Pnud qui a permis au Programme conjoint des Nations Unies d’appui à la promotion des droits de l’Homme

(PDH) d’élaborer les projets de ces documents.

A TOURE

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here