Foires internationales : Le “made in Nigeria” s’exposera à Bamako

La première édition de la foire Minex (Made in Nigerian Exhibition In Mali) se tiendra du 3 au 5 novembre 2016 à Bamako. En prélude à cet événement, le vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), Baba Sylla, et le directeur de la foire Minex, Godwin Oguze, ont animé, samedi dernier, une conférence de presse pour expliquer les enjeux de cette rencontre économique.

 Le thème principal de cette première édition de Minex porte sur “la relance des relations commerciales entre le Nigeria et le Mali”.

Selon le directeur de Minex, la foire s’inscrit dans le cadre de la promotion et le renforcement des relations économiques, commerciales et culturelles entre les deux pays. Elle vise principalement à faire la promotion des produits  et services “made in Nigeria” au Mali et créer des opportunités d’échanges commerciaux et culturels entre les deux pays.

Dans leurs déclarations, les initiateurs ont indiqué que la foire Minex est une réponse aux besoins des opérateurs économiques des deux pays de se rencontrer et d’échanger autour des opportunités d’affaires et de partenariat mutuel et avantageux dans tous les domaines de l’économie. Elle aura lieu désormais une fois par an à Bamako. La première édition se déroulera autour des activités d’expositions, d’espaces de rencontre B to B, de conférences et animations.

Selon les conférenciers, 100 exposants et participants venant du Nigéria et du Mali et plus de 3000 visiteurs professionnels et particuliers sont attendus. “Pendant les trois jours de la foire, les nombreux visiteurs pourront découvrir les produits et services originaux et de qualité du Nigeria, faire de bonnes affaires sur les articles ménagers, l’ameublement, des produits alimentaires, la cosmétique et se distraire en famille ou entre amis en prenant part aux différents animations”, a promis le directeur.

“Nous savons que le Nigeria est une grande nation qui sait faire beaucoup de choses aujourd’hui. Nous pouvons tirer beaucoup de profits de cette manifestation économique. Donc nous voulons vraiment que les opérateurs économiques maliens saisissent cette opportunité pour nouer de partenariats d’affaires avec des Nigérians”, a déclaré Baba Sylla, le vice-président de la CCIM.

A2K


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here