L’Œil du Reporter : Quand des organisations font la promotion de l’homosexualité au Mali

Le Mali est un pays de cultures. De ce fait, il ne peut y avoir certaines pratiques peu orthodoxes que beaucoup d’autres pays pratiquent au nom du respect des droits humains. Chaque société a sa réalité historique. C’est pourquoi, des pratiques honteuses, par exemple l’homosexualité, ne s’accommodent pas à nos mœurs et coutumes.

En effet, de plus en plus, le phénomène de l’homosexualité est en train de prendre de l’ampleur dans notre pays. Des personnes du même sexe décident de se mettre ensemble pour entretenir une relation sexuelle  au vu et au su de tout le monde. Au nom de quoi, ces personnes le font au Mali ? En tous cas, elles sont de plus en plus nombreuses à faire cette pratique malsaine et contraire à nos cultures, valeurs sociétales et religieuses. Le constat, c’est que cette pratique est encouragée au Mali par certaines organisations et activistes.

À la fin de la semaine passée, le réseau des populations clés, en collaboration avec ses partenaires AMSHER (african men for sexual and rights) et GIHR-HA (global initiative for rights- heartland alliance), dans le cadre du projet initiative francophone pour les défenseurs des droits humains des personnes appelées des lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexués (LGBTI), a organisé une formation à l’intention des journalistes et des activistes sur la sexualité, les droits humains et l’éthique journalistique. Ne sachant pas beaucoup de choses sur le thème de la formation, les participants ont à la suite découvert que cette formation avait pour objectif de faire la promotion de l’homosexualité qui, selon le formateur, est un droit humain.

Tout au long de cette formation de deux jours, le formateur n’a cessé de faire savoir que chaque personne est libre de choisir l’orientation sexuelle qu’elle veut. Une manière de faire la promotion de l’homosexualité. C’est pour dire que le phénomène est non seulement en train de prendre de l’ampleur au Mali, mais il bénéficie également du soutien des organisations financées par l’extérieur, qui sont en train de rentrer dans la danse pour encourager la pratique. Les autorités du pays sont interpellées pour mettre fin à cette campagne de promotion de l’homosexualité au Mali.

 Diango COULIBALY


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here