Commémoration de la fête d’indépendance du Mali : Le parti APR n’est pas resté en marge

22 septembre 1960-22 septembre 2016, le Mali a 56 ans d’indépendance. Dans le cadre de la commémoration de cette fête nationale, le Mouvement national des Jeunes de l’Alliance Pour la République (APR) a organisé une conférence débat sur « la longue marche des pays africains vers l’indépendance ». L’objectif de cette conférence débat est d’imprégner la jeunesse africaine et malienne de l’histoire ancienne. Cette conférence débat tenue au siège du parti était présidée par le vice-président de l’APR, Amadou Coulibaly, en présence du président du Mouvement national des jeunes de l’APR, Abdramance Cissé, de la présidente du Mouvement des femmes, Mme Traoré Abibatou Djiré et le conférencier Moussa Guittèye. Par ailleurs, le président du parti APR Oumar Ibrahim Touré a salué la jeunesse APR d’avoir pris cette initiative.

« La présente Conférence est l’une des activités inscrites dans notre Plan d’Action 2016-2020, au titre de la formation intellectuelle et politique de nos militants », c’est en ces termes que le président du  Mouvement des jeunes de l’APR, Abdramance Cissé a commencé son allocution. Avant de rendre un vibrant hommage aux artisans de l’indépendance du Mali notamment le Président Modibo KEITA, Fily Dabo SISSOKO, Hamadoun DICKO, Ouezzin COULIBALY, Aoua KEITA, Mamadou KONATE et bien d’autres. « Les idéaux de notre Parti furent celles défendus par ces géants de l’histoire, nous avons récupérer le flambeau, nous sommes leurs dignes héritiers, soyons en fiers ! Dans ce pays, nous serons de tous les combats : le combat pour la sauvegarde de l’Unité nationale, le combat pour la Défense de l’intégrité du territoire national, celui pour la cohésion sociale, pourquoi pas celui pour le Développement économique et social, mais aussi le combat pour la Défense des valeurs républicaine et démocratique. Dans ces moments particulièrement difficiles de la vie de notre nation, je vous invite à plus de vigilance, à rester mobilisés, déterminés à concourir à la reconstruction nationale et ce dans l’intérêt supérieur de la nation », a-t-il conclu. Pour sa part, le vice-président de l’APR, Amadou Coulibaly s’est réjoui de cette initiative des jeunes qui s’inscrit dans le cadre de la réflexion. Quant au conférencier Moussa Guittèye, il a fait savoir que l’objectif de cette conférence débat est d’imprégner la jeunesse africaine et malienne de l’histoire ancienne. « Il faudrait une jeunesse consciente éveillée qui sait où elle va », a-t-il dit. Au cours de cette conférence débat, les questions ont porté sur la nécessité de prise de conscience de la jeunesse, la fédération du Mali qui a éclaté en août 1960, les relations France-Afrique et bien d’autres sujets.

Aguibou Sogodogo


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here