Le chanteur Salif Kéïta lâche IBK au profit de Soumaïla Cissé

Selon des sources généralement bien informées, le chanteur Salif Kéïta et le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, ne parlent plus le même langage depuis belle lurette. Apparemment, Salif est très déçu du comportement du locataire de Koulouba comme beaucoup d’autres Maliens. Raison pour laquelle, il s’apprête à rencontrer la presse pour clarifier sa position avec IBK. Mais avant ça, il a tissé de très bons rapports avec le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2013. Le président de l’Urd est chez Salif à Kalaban presque tous les dimanches où il peut passer plusieurs heures d’horloge. Selon nos informations, les deux hommes sont en train de travailler sur un projet pour la campagne de l’élection présidentielle de 2018. C’est dire que rien ne va plus entre Salif et IBK. Alors que le chanteur a toujours défendu le chef de l’Etat, bien avant qu’il ne devienne président de la République.

En tout cas, le virement de Salif du côté de Soumaïla Cissé n’est guère surprenant pour qui connait le Domingo de la musique malienne. C’était l’artiste préféré de l’ex-président de la République, Amadou Toumani Touré. Tout juste le lendemain du coup d’Etat de 2012, il a traité ATT de tous les noms d’oiseau pour se retrouver avec l’ex-junte du capitaine Amadou Haya Sanogo bombardé Général par le président de la Transition, Dioncounda Traoré. C’est dire que Soumi champion doit être très méfiant en s’acoquinant avec Salif Keïta.       

   A.B. HAÏDARA

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here