Pays africains consommateurs d’alcool : Le Mali occupe la 3ème place du classement

L’Organisation mondiale de la santé (Oms) vient de dévoiler le rapport sur les pays africains consommateurs d’alcool. Pour réaliser cette étude, l’organisation s’est basée sur le taux d’alcool consommé dans les pays du monde entier. En faisant le décompte des populations buveurs d’alcool en général, trois pays africains arrivent en tête de ce classement. Ainsi, la première place est occupée par le Tchad. Il est suivi par la Gambie. Le Mali occupe la 3ème place du classement. Le hic est que ces trois pays africains sont en majorité de religion musulmane.

Syndicat autonome de la police :

Le secrétaire général Sidy Tamboura suspendu pour faute grave

C’est par une décision interne que les 2/3 des membres du Bureau exécutif du Syndicat autonome de la police (Sap) ont suspendu pour trois mois leur secrétaire général, Sidy Tamboura pour “faute grave” et non-respect de leurs consignes. C’était à la faveur d’une réunion extraordinaire du Bureau exécutif du Sap. Les membres de ce syndicat reprochent à leur secrétaire général des pratiques qui déshonorent leur organisation. Et ont aussi dénoncé “la volonté inavouée du secrétaire général suspendu de se servir de ce mouvement comme moyen d’ascension professionnelle”. En plus, durant sa période de suspension, “le camarade Sidy Tamboura ne peut ni agir, ni mener des activités au nom du Sap” peut-on lire dans la lettre de suspension.

L’intérim de M. Tamboura est assuré par Bougouna Baba Dembélé. Il faut préciser que le SAP a été porté sur les fonts baptismaux le 26 mars 2016 et entend se battre pour l’amélioration des conditions de travail et de vie des agents de la Police nationale. K.THERA

Pour non payement de factures de 7 millions

L’Amap privée de courant par Edm-sa

Le nouveau directeur général de l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap) Abdoulaye Traoré, a du pain sur la planche. Si les différentes réformes entreprises pour donner une autre image au quotidien national L’Essor et améliorer la gestion financière de la structure a été très salutaire, force est de reconnaitre que l’Amap se trouve aujourd’hui dans une situation pas très confortable. La structure a été privée de courant en début de semaine par la société Edm-sa pour non payement de factures d’électricité. Selon nos informations, le montant de ces factures est estimé à près de 8 millions de Fcfa. Raison pour laquelle, durant toute la journée du mardi dernier, le groupe électrogène était en marche afin de permettre au personnel de travailler.

Rassemblés par A.B. HAÏDARA

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here