Célébration de l’an III d’IBK au pouvoir : Le RPM mobilise le Kénédougou

Le 18 septembre 2013, le peuple malien célébrait à l’unisson, au stade du 26 mars, l’accession à la magistrature suprême d’IBK. En mémoire à cette date historique, la Coordination régionale du RPM de Sikasso a réussi une mobilisation exceptionnelle, le dimanche 18 septembre dernier, dans la capitale du Kénédougou.

A cette occasion, une importante délégation du Bureau Politique Nationale du parti présidentiel, conduite par la vice-présidente, Sangaré Oumou Ba, non moins ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille. Elle était accompagnée, entre autres, par le secrétaire général, l’ancien ministre, Bocary Tréta, du secrétaire à l’organisation, l’Honorable Mamadou Diarrassouba, du Dr Aly Kouriba. On notait également la présence des représentants de l’Union des jeunes et des femmes du RPM. Le Président de la République était représenté par son chef de cabinet, Boubacar Touré dit Bou. Ce beau monde a été accueilli par la Coordination régionale, avec en sa tête son président, le ministre de l’urbanisme et de l’habitat, Ousmane Koné et le Président du Haut conseil des collectivités, Mamadou Satigui Diakité.

Deux temps forts ont marqué cette célébration festive à Sikasso. La matinée du dimanche a été meublée par la conférence des cadres qui a regroupé l’ensemble des sections RPM de la région de Sikasso. De Yanfolila en passant par Bougouni Kolondièba, Koutiala, Kadiolo, Yorosso, ils étaient tous mobilisés pour manifester leur soutien au Président de la République. Cette conférence a été mise à profit pour magnifier le bilan du Chef de l’Etat à deux ans de la fin de son mandat.

Dans l’après midi, ce fut la grande finale de la coupe IBK, qui a opposé l’Union Sportive de Bougouni et l’Entente sportive de Koutiala. A cette occasion, le stade Babemba était plein à craquer. En effet, malgré la pluie, les sikassois sont sortis en masse pour assister à cette finale qui a été remportée aux tirs au but par l’US Bougouni. Durant les 90 minutes, après un match âprement disputé, les deux équipes ont été départagées aux tirs au but. Au cours de cette séance, c’est l’US Bougouni qui s’est montrée plus adroite que son adversaire du soir. Finalement, c’est l’équipe du Banimonotié qui a remporté la victoire par 4 tirs à un. Au chapitre des récompenses, l’équipe victorieuse empoche 2 millions F CFA et le finaliste malheureux se console avec 1 500 000 F CFA, tandis que l’AS Koumantou qui s’est classée 3e empoche 500 000 F CFA.

Selon le Coordinateur régional du RPM à Sikasso, ce jour 18 septembre 2016, date anniversaire de la liesse populaire faisant le plein du Stade du 26 mars, les populations de la région de Sikasso ont tenu à marquer «pour dire oui, nous avons cru et nous avons eu raison de croire. Oui! Nous continuerons de croire que le rêve de l’homme qui défend: “Le Mali d’abord, l’honneur du Mali, le bonheur des Maliens” est devenu réalité». Ousmane Koné a révélé que c’est dans cette cité du Kénédougou, que les prémisses de la victoire du candidat IBK ont été dévoilées et constatées.

C’est pourquoi, il a invité les militants et responsables de la Coordination régionale de Sikasso à être à l’avant-garde de la lutte pour la réalisation du projet présidentiel. Surtout que la région peut déjà se réjouir d’avoir comptabilisé un certain nombre de réalisations. Parmi celles-ci, on peut citer le placement des jeunes dans les structures publiques et privées pour un stage de formation professionnelle dans la ville de Sikasso et dans presque tous les 7 cercles de la Région, la construction de la route de Maou-Koury et celle de Kolondièba dont les travaux démarreront bientôt, la construction d’une usine d’égrainage de coton à Kadiolo, dont les travaux sont cours, la construction d’un centre de formation professionnelle à Yorosso.

Sur le plan politique, ce bilan fort appréciable des trois premières années du quinquennat du président IBK n’a pas manqué de convaincre d’autres citoyens, qui ont a juste titre décidé de rejoindre le RPM pour l’aider à accompagner le président IBK à traduire son projet de société en réalité.

A sa suite, l’ex présidente des femmes du RPM, Sangaré Oumou Bah a déclaré que la légitimité du mandat d’IBK est incontestable, en raison du score qu’il a réalisé en 2013. A en croire Sangaré Oumou Bah, lorsqu’IBK venait au pouvoir tout était presque à terre. Selon elle, c’est fort de cette situation que le peuple malien dans une large majorité lui a accordé sa confiance pour rétablir l’honneur et la dignité du Mali.

Après cette intervention, Dr Aly Kouriba a mis l’accent sur les acquis saillants des trois ans du mandat d’IBK. Il a notamment rappelé le renforcement de notre outil de défense et de sécurité, à travers le vote de la Loi d’orientation et de programmation militaire (LOPM), l’accroissement de la croissance, les efforts fournis dans le domaine agricole, l’augmentation du salaire des fonctionnaires et la confiance des bailleurs en notre pays, entre autres.

Youssouf Diallo, envoyé spécial

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here