Le gênant ami d’IBK

Entre son amitié à Ibk et son attachement au terroir l’ancien président de l’Assemblée nationale a fait son choix. Il a opté pour La Défense des intérêts de la communauté peule en proie aux exactions en tous genres de la part d’éléments de l’armée malienne et de communautés sédentaires. Pour ce faire, le Pr. Ali N. Diallo vient de mettre sur pied un mouvement dénommé Pulaaku dans le but d’obtenir la fin des dérives susceptibles de déboucher sur des conflits civils, à ses yeux. Mais il n’en fallait pas plus pour déclencher une vague de réactions négatives contre l’ancien chef d’institution taxé d’alimenter la sécession en milieu peule. Sa démarche n’a laissé indifférent même le président de la République qui, selon nos confidences, a profité d’une récente entrevue avec les députés de la majorité pour exprimer son désarroi face à la posture de son ami. En clair, comme le commun des mortels, le chef de l’Etat est très affecté par les prises de position de son camarade de si longue aujourd’hui gênant à tous égards. A noter IBK fut lui-même jadis considéré comme gênant conseiller de Koulouba sous Alpha Oumar Konaré, avant de gravir les échelons : PM, président de l’AN, puis président de la République.

xxxxxxxx

L’ADP rafle au  RPM

De sources proches de l’Assemblée nationale du Mali, des élus et non des moindres du parti présidentiel sont sur le point de succomber aux offensives de charme du député et vice-président de l’hémicycle, Amadou Thiam, démissionnaire de la CMP. Les mêmes sources estiment leur nombre à pas moins de sept (7) élus RPM dont l’identité ne tardera peut-être pas à être dévoilée, à quelques encablures du renouvellement du bureau parlementaire. Si le scénario devenait effectif, il sera perçu comme une gifle à la formation majorité déjà si fortement agitée par les bourrasques de son congrès. Des assises présentées comme celles de tous les dangers prévu dans moins d’un mois et pour lesquelles le RPM multiplie les sorties en fanfare.

La Rédaction


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here