Restaurants en bordure des voies: Un parking pour la clientèle

Si on se mettait à énumérer les cas d’incivisme à Bamako, on se rendrait vite compte que c’est fastidieux. Chaque jour que Dieu fait a son lot de comportements anormaux dans la ville, et c’est à se demander si leurs auteurs mesurent parfois la dangerosité de leurs actes. Nous avons déjà évoqué l’occupation anarchique de la voie publique qui n’est pas sans inconvénient pour les usagers de la route, mais hélas, le problème perdure.
Imaginez un restaurant en pleine rue comme on en trouve dans nos grandes villes. Aucun souci pour ceux qui se donnent la liberté de manger là où bon leur semble. Mais cette liberté engendre des désagréments pour les autres, et c’est là que le bât blesse. La scène cette fois-ci se passe du côté de Lafiabougou-ACI devant un restaurant assez fréquenté en face de la place Can, surtout à certaines heures de la journée. Les clients y affluent, si bien qu’il manque parfois de place pour garer les engins. Ils envahissent alors la voie publique sans ménagement aucun. Inutile de dire que cela gêne le trafic et parfois on en vient à élever le ton et même à aller plus loin. Dans la capitale, des endroits pareils sont légions. Certes, on ne peut pas empêcher certaines activités, surtout quand elles prospèrent mieux dans la rue, mais de grâce, il faut toujours tenir compte des autres parce qu’on évolue dans un cadre civilisé. Messieurs les restaurateurs, songez à trouver un parking adéquat à votre clientèle.

Mariam Konaré

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here