Championnat national : Vers le sacre du Stade malien ?

Invaincue depuis le début du carré d’as, l’équipe de Sotuba peut être sacrée dès aujourd’hui mais à condition de battre le Djoliba ou d’obtenir le partage des points. L’autre match mettra aux prises les Onze Créateurs et le Réal

La 5è journée du carré d’as se dispute aujourd’hui et tous les regards seront tournés vers le choc Stade malien-Djoliba prévu à 16h au stade Modibo Keïta. A la même heure au stade du 26 Mars, le Réal en découdra avec les Onze Créateurs dans l’autre match du jour.

L’enjeu de cette journée est de taille pour les quatre formations qui peuvent encore prétendre au titre suprême. L’autre enjeu de cette 5è journée est la qualification pour les deux coupes africaines des clubs, à savoir la Ligue des champions et la coupe de la Confédération. Selon nos informations, les deux premiers du championnat seront automatiquement qualifiés pour la Champion’s league alors que le troisième et le vainqueur de la Coupe du Mali, c’est-à-dire les Onze Créateurs joueront la coupe de la Confédération. Mais que se passera t-il si les Onze Créateurs terminent parmi les trois premiers du championnat ou montent sur la deuxième marche du podium ?

Impossible de répondre à cette question puisque pour le moment la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) n’a rien décidé. C’est en tout cas ce qu’a confié Ibrahima Sangaré, le chargé des compétitions nationales de la FEMAFOOT. «Pour l’instant le comité exécutif n’a pas encore statué sur ce dossier. Mais ce qui est sûr et certain, notre pays aura quatre représentants dans les deux compétitions africaines des clubs.

Il est évident aussi que les deux premiers du championnat national joueront la Ligue des champions d’Afrique, alors que le détenteur de la coupe nationale jouera la coupe de la Confédération. Mais en ce qui concerne l’équipe qui accompagnera le vainqueur de Dame coupe en C2, c’est le bureau exécutif qui doit statuer sur ce dossier», a expliqué le chargé des compétitions nationales de la FEMAFOOT. Qu’attend le comité exécutif pour statuer sur ce dossier ? A l’évidence, l’instance dirigeante du football national attend de connaître le résultat final du championnat national pour prendre une décision. On s’en souvient, lors du tirage au sort des demi-finales de la Coupe du Mali, la FEMAFOOT avait fait le même jeu en effectuant d’abord le tirage pour ensuite communiquer les stades devant abriter les deux matches.

Le Djoliba avait crié au scandale et fustigé l’attitude de la FEMAFOOT, mais il semble que celle-ci n’a tiré aucun enseignement de cette maladresse inadmissible à ce niveau de compétition. Pour le carré d’as, il se murmure déjà que le bureau fédéral veut à tout prix barrer la route des coupes africaines des clubs au Djoliba au cas où les Rouges ne remportent pas le titre ou ne terminent pas à la deuxième place du championnat. Vrai ou faux, en tout cas, rien ne doit empêcher la fédération de dire dès maintenant qui et qui accompagneront les Onze Créateurs et l’équipe championne sur l’échiquier continental l’année prochaine.

Pour revenir à cette 5è journée du carré d’as, on peut donc s’attendre à une belle empoignade entre le Stade malien et le Djoliba. Après 4 journées de compétition, l’équipe de Sotuba est leader du classement avec 10 points et a la meilleure attaque et la meilleure défense du championnat (4 buts marqués, 1 encaissé). L’enjeu de cette rencontre est très important pour les deux formations qui ont chacune envie d’empocher les trois points. Sur le papier, le Stade malien abordera la rencontre avec les faveurs du pronostic et n’a besoin que d’un petit point pour décrocher son 18 titre de champion, la quatrième fois d’affilée.

L’équipe coachée par Mamoutou Kané «Mourlé» a les moyens de tuer le suspense dès aujourd’hui, mais la mission ne s’annonce pas facile contre le grand rival qui a le moral gonflé à bloc après son succès 2-0 devant les Onze Créateurs. Presque tout le monde avait enterré les Rouges qui ont accumulé les contreperformances lors de la phase aller (2 nuls et 1 défaite), mais l’équipe de Hérémakono s’est relancée et constitue sans doute une grosse menace pour le Stade malien.

Les joueurs de Nouhoum Diané savent désormais que seule compte la victoire et ils se battront pour ça, aujourd’hui au stade Modibo Keïta. Pour mettre fin à l’invincibilité des Blancs, les Rouges miseront sur la combativité des deux attaquants Cheick T. Niang (auteur d’un doublé contre les Onze Créateurs, ndlr) et Mohamed N’Diaye et la vivacité de Drissa Ballo et Abdoulaye Traoré dans l’entre-jeu.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here