En prélude à l’arrivée de 6 avions de combat : L’armée de l’air recrute

L’avionneur brésilien assurera la formation des pilotes et des mécaniciens maliens.
L’armée de l’air recrute. Parmi les métiers pour lesquels les besoins sont robustes figurent la protection-défense pour les militaires techniciens de l’air, la maintenance aéronautique et des systèmes d’information et de communication (SIC)/télécommunications pour les sous-officiers techniciens. S’y ajoutent le recrutement à partir du niveau Bac de pilotes et navigateurs. L’avionneur brésilien fournira du soutien et assurera la formation des pilotes et des mécaniciens maliens. En application du contrat signé par le ministre malien de la Défense et des Anciens combattants, Tieman Coulibaly et Jackson Schneider, le Pdg d’Embraer Defense & Security. En effet, le constructeur brésilien Embraer a indiqué avoir trouvé un accord avec Bamako pour la livraison de 6 exemplaires de son avion léger d’attaque A-29 Super Tucano.
De l’avis des Forces armées maliennes (FAMa), ces 6 A-29 Super Tucano seront affectés à la surveillance d’équipement sont énormes. Ce turbopropulseur peut être armé de 2 mitrailleuses de 12,7 mm et dispose de 5 pylônes sous les ailes lui permettant d’emporter un canon de 20mm, des nacelles lance-roquette ou bien encore des bombes.
Le déploiement de ces avions de combat va faciliter les poursuites lancées contre les ennemies qui opèrent au bord de pick-up et la destruction des infrastructures terroristes : dépôt de carburant, munitions et d’armes, entre autres.
Après le Burkina Faso, l’Angola, la Mauritanie, le Sénégal et le Cameroun, le Mali est le 6ème pays africain à se doter de ce type d’avion, qui, selon son concepteur, allie efficacité et coûts d’exploitation peu élevés.
Georges François Traoré
Source: L’Informateur

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here