Phase III du Projet Food for Education de CRS : Don des vivres d’une valeur de plus d’1 milliard 292 millions aux cantines scolaires de Mopti et Koulikoro

Avec l’appui du gouvernement américain, le projet Jigiya (FFE) de Catholic Relief Service (CRS Mali) vient de procéder le lundi 19 septembre 2016 dans l’enceinte du port sec de Korofina à une cérémonie de présentation officielle de vivres d’une valeur de plus d’1 milliard 292 millions FCFA destinés aux élèves de 264 écoles des régions de Mopti et Koulikoro. C’était sous la présidence du ministre de l’éducation nationale, Kénékouo Barthélémy Togo, en présence de l’ambassadeur des Etats unis d’Amérique, Paul A.Folmsbee, du représentant résidant de Catholic Relief Services, NIEk GoeiJ, du maire de la commune I, M’Pé Diarra, des autorités politiques et bénéficiaires.
Le projet Jigiya ou « Food For Education and Child Nutrition » vise à améliorer la fréquentation scolaire, mais aussi la qualité de l’enseignement. Il s’étendra sur l’année 2016-2017 et jusqu’en 2020.
Dans son discours de bienvenue, le premier adjoint au maire de la commune I, M’Pé Diarra n’a pas manqué d’évoquer le contexte difficile que traverse les pays africains, particulièrement le nôtre, en matière de la qualité de l’enseignement dispensé aux enfants et a souligné que savoir bien lire et écrire constitue un objectif majeur à atteindre, pour l’accès à l’éducation de tous les enfants du Mali d’ici l’horizon 2030, fixé par les Objectifs Durables pour le Développement.
Le maire M’Pé Diarra a exprimé toute sa satisfaction devant ce geste noble du gouvernement des Etats Unis, pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement et la fréquentation scolaire.
Le Maire a déclaré qu’en ce 21 eme siècle, pour s’adapter aux changements technologiques complexes qui accompagnent l’évolution des sociétés, il faut acquérir et développer des compétences professionnelles indispensables, qui aident nos enfants à se forger une vie meilleure.
Les politiques nationales sont mises en place pour répondre à ces préoccupations, mais beaucoup d’obstacles liés à la disparité persistance entre ville et campagne : taux d’accès et l’achèvement en premier cycle de l’enseignement primaire, manque d’infrastructures scolaires, fréquence des maladies infantiles et faibles revenus des parents d’élèves continuent à se dresser devant.
Ces dons permettront de fournir un repas chaud équilibré à des nombreux enfants tous les jours de classe. Il s’agit d’un atout remarquable, pour faciliter les conditions d’accès à l’école et une opportunité réelle pour l’amélioration de la qualité de l’éducation pour les bénéficiaires.
Il a enfin salué les efforts du gouvernement des Etats Unis, l’engagement des hautes autorités à travers l’éducation nationale, CRS et ses partenaires.
Pour NIEk GoeiJ, représentant résidant de Catholic Relief Services au Mali, a déclaré que lors du lancement du projet dénommée ‘’ Food for Education’’ ou Jigiya qui signifie en bambaras espoir, est le plus grand et le plus long projet de CRS Mali. La phase I, a démarré depuis 2007, grâce à l’appui continu du département Américain de l’agriculture, à travers son programme Mc Govern-Dole Food For Education and Child Nutrition.
Le projet Jigiya, conçu à l’origine comme un programme d’alimentation scolaire, est actuellement à sa phase III qui intègre aussi la qualité de l’éducation. Pour ses première et deuxième phases, le projeta distribué plus de 14 510 tonnes de vivres d’une valeur de 34 millions de dollars US qui ont permis de servir plus de 40 millions de repas chauds à 1111 élèves de 462 écoles.
Pour cette phase III, Catholic Relief Service a reçu du département de l’agriculture des Etats unis, 2340 tonnes de vivres d’une valeur de plus d’1 milliard 292 millions de FCFA, pour couvrir les besoins de fonctionnement des cantines scolaires au titre de l’année scolaire 2016-2017. Il y a 1070 tonnes de riz, 270 tonnes de lentilles, 160 tonnes de petits pois et 260 tonnes huile végétale réparties entre les magasins de Bamako et deux autres à Mopti.
Le représentant Résident du CRS, NIEk Goei J, a indiqué que cette donation va servir des repas chauds tous les jours de classe à plus de 67 000 élèves, et aussi des plats à emporter seront servis à des élèves de la 5 e et 6 e année, pour encourager leur assiduité à l’école.
Ce projet soutient les efforts de la politique de l’alimentation scolaire du gouvernement malien, dont la présente cérémonie de présentation de vivres est le témoignage a t- il indiqué. Il a rassuré que cet accompagnement se poursuivra jusqu’en 2020.
Il est a rappeler que CRS-Mali a une solide expérience en coordination de programmes complexes et multisectoriels d’urgence et de développement dans toutes les régions du pays, sauf Kidal. Travaillant au Mali depuis 1999, CRS appuie les communautés à faire face aux crises et à être le moteur de leur propre développement, à travers des programmes axés sur les moyens de subsistance agricoles, l’intervention d’urgence et réhabilitation, la santé. Plaçant le partenariat au cœur de sa programmation, le CRS Mali travaille en étroite collaboration avec les ministères compétents concernés.
Le résidant pays de Catholic Relief a souligné que le projet est mis en œuvre en partenariat avec l’ONG internationale Education Development Center, ainsi que des partenaires locaux comme Caritas Mopti, Caritas Bamako, l’association malienne pour la protection de l’environnement au sahel et Guamina.
Selon. Paul A. Folmsbee, l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Mali, ces vivres, dons du gouvernement des Etats unis d’Amérique, composés de riz, de petit pois, de lentilles et d’huiles végétales permettra de couvrir les besoins de l’année scolaire 2016-2017. Ils visent notamment, à améliorer la fréquentation scolaire, mais aussi la qualité de l’enseignement.
L’ambassadeur, Paul A.Folmsbee, a soutenu que l’impact de l’utilisation des vivres sur la promotion de la scolarisation n’est plus à démonter, Car les résultats encourageants obtenus à ce jour par le projet « Mc Govern Dole Food For Education and Child Nutrition » FFE, en termes d’augmentation du nombre d’élèves inscrits dans les zones cibles, montre que 13% de façon générale, 18% pour les filles en sont des témoignages éloquents.
L’ambassadeur Américain se réjoui de la place prépondérante que le gouvernement malien accorde à l’alimentation scolaire, comme un des moyens efficaces pour faire de l’éducation pour tous une réalité au Mali. Il a mis l’accent sur le partenariat productif entre le projet et le gouvernement du Mali, qui s’est traduit par l’octroi à partir des fonds du Programme d’urgences pour l’éducation pours tous, d’un appui financier de plus de 72 millions FCFA à neuf écoles de la région de Mopti pour le fonctionnement des cantines, en attendant la mise à disposition des vivres du projet.
Cette donation de 2,340 tonnes de vivres, sur 8,340 tonnes prévues pour la durée du projet, vient concrétiser l’appui du gouvernement Américain au volet alimentation scolaire.
L’ambassadeur s’est dit convaincu qu’avec ces efforts, ainsi qu’une synergie d’actions de toutes les parties prenantes, le pari d’un accès de tous les enfants maliens à une éducation de qualité sera gagné.
Pour le Ministre de l’éducation Kénékouo Barthélémy Togo, ces actions du Gouvernement Américain viennent compléter les multiples initiatives visant à soutenir les efforts du gouvernement malien en matière de la promotion de l’accès des enfants à l’école, en mettant un accent particulier sur la qualité de l’enseignement.
Ces produits, à n’en pas douter, contribuerons à l’amélioration d’un enseignement de qualité. Il revient, a-t-il dit, aux enseignants de fournir un enseignement de qualité aux élèves, afin qu’ils soient les bâtisseurs du Mali de demain . Le ministre a invité les communautés scolaires à la prise en charge des cantines scolaires et remercié le gouvernement des Etats unis, le CRS et ses partenaires, en rassurant que ces dons seront acheminés à leurs bénéficiaires.
Alassane Cissé

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here