L’ambassadeur des Etats-Unis au centre des critiques

«Le gouvernement malien doit mettre fin à tous liens à la fois publics et privés avec la Gatia, un groupe de milice armée qui ne contribue pas ramener la paix dans le nord du Mali ». Les propos sont de Paul Folmsbee, Ambassadeur des Etats-Unis au Mali. Le diplomate américain a tenu ces propos lors d’une conférence de presse, le mardi 27 septembre dernier. Dès lors, les réactions des Maliens ne se sont pas fait attendre à travers les réseaux sociaux. En effet, ils sont nombreux les citoyens maliens à exprimer leur colère contre le diplomate américain en poste à Bamako.
Pour certains, il s’agit là d’une «influence flagrante », alors que d’autres accusent M. Paul Folmsbee d’avoir lui-même «des liens douteux avec des membres de la CMA ».Vrai ou faux ? En tout cas, l’ambassadeur des Etats-Unis est actuellement au centre des critiques et même d’accusations. C’est la toute première fois qu’un diplomate américain se trouve au centre des critiques dans notre pays.

NORD DU MALI (2): Anéfis sous contrôle du Gatia
Il y a de cela quelques semaines, les combattants du Groupe d’autodéfense des Imgads et alliés (Gatia), membres de la plateforme, ont conquis (à nouveau) la localité d’Anéfis (Kidal). Depuis 2012, cette localité était aux mains des groupes armés de la CMA. La reconquête d’Anéfis, selon nos sources, s’est effectuée sans grosse difficulté. En effet, les combattants de la CMA avaient fui les lieux. Aussi, les autres groupes ethniques (certains étaient affiliés à la CMA) auraient indiqué qu’ils ne livreraient pas de combat contre leurs «frères » du Gatia. Ils auraient clairement manifesté leur volonté de ne prendre part à des affrontements entre les Iforas et les Imghad.
Aujourd’hui, la localité d’Anéfis et plusieurs autres localités de la région de Kidal sont totalement contrôlées par les combattants du Gatia. Cependant, l’objectif final du Groupe est la libération de Kidal qui reste aux mains de la CMA.

PARTICIPATION À ORYX: Bébé Doc dément mais…
L’importation et les activités de la société Oryx ont ouvert la voie à beaucoup de commentaires et de supputations à Bamako. Ainsi, depuis des mois, le nom du fils du président de la République est cité comme actionnaire de cette société qui, en un laps de temps, a étendu ses tentacules dans le secteur pétrolier du pays. Jusqu’ici Bébé Doc (décidément partout) n’avait pipé mot au sujet de « sa » participation à oryx. Mais la semaine dernière, le fiston national est subitement sorti de son silence en publiant un communiqué (laconique) dans lequel il dément tous liens avec Oryx. Curieux non ? Cependant, loin de dissiper les zones d’ombre d’une connexion entre lui et la société, Bébé Doc n’a fait que semer davantage le doute dans l’esprit des Maliens. Pourquoi le fils du président a-il attendu tout ce temps pour réagir ? Es- ce parce que la société Oryx se trouve actuellement au centre de graves accusations sur la qualité de ses produits? Ce sont là des questions qui se posent au sujet de cette affaire.

IBK À NEW YORK: Le président s’adresse à sa…délégation
Le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, a pris part la semaine dernière à la session ordinaire de l’assemblée générale des Nations-unies. Mais ce qui a surtout retenu l’attention des téléspectateurs maliens, c’est le passage d’IBK à la tribune de l’ONU, où il a prononcé un discours dans une salle presque vide. Il n’y avait que quelques diplomates présents. Sur les images diffusées à l’Ortm, l’on avait même l’impression qu’IBK s’adressait à la forte délégation qui l’accompagnait. Ils étaient une bonne vingtaine de membres du cabinet présidentiel et de proches à faire ce déplacement (couteux) à New-York. Tout ça pour prononcer un discours de 5 minutes… Quel gâchis !

ARMÉE (1): Des généraux, bientôt à la retraite
Une bonne dizaine de généraux de l’armée malienne s’apprêtent à faire valoir leurs droits à la retraite, indique une source sécuritaire.
Ces officiers généraux de différents corps ont la particularité de ne pas être en service actuellement. Ils sont nombreux les officiers à être dans cette situation, faute d’affectation. Selon nos sources, le décret de mise à la retraite de ces généraux aurait été déjà signé.

ARMÉE(2): La Mutuelle de l’armée de terre fait bruit

Actuellement, beaucoup de supputations se font entendre au sujet de la gestion des fonds de la mutuelle de l’armée de terre. Un fonds constitué à partir des prélèvements faits sur les salaires des adhérents. Aussi, cette mutuelle gère annuellement des centaines de millions de francs CFA. Mais, il semble que l’opacité est de mise dans la gestion de ces fonds. Ce qui provoque des grincements de dents, selon nos sources.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here