Campagne de Vaccination et de distribution d’aliment bétail 2016-2017 : Le CICR appui le ministère de l’élevage à hauteur de 1.500.000 F Suisse

Le Comité International de la Croix Rouge (CICR) renouvelle son appui au Ministère de l’Elevage et de la Pêche (MEP) dans la campagne 2016-2017 pour le renforcement de capacités d’intervention du département dans le domaine de l’élevage, c’est-à-dire, la vaccination des animaux, la distribution d’aliment bétail, l’appui pastoral, la construction de puits pour les troupeaux, des régions de Mopti, Gao, Tombouctou, Kidal. Septième du genre du CICR aux côtés du MEP, la signature du protocole d’accord dudit partenariat s’est déroulée le 27 Septembre 2016 au sein du département de l’élevage et de la pêche, entre le Ministre de tutelle, Dr Nango Dembélé, et le chef de la délégation du CICR au Mali, Christoph Luedi. L’appui est estimé à 1.500.000 F Suisse.

Le protocole d’accord a pour objectifs: d’établir un cadre de partenariat permanent entre le MEP et le CICR; poursuivre ou relancer la mise en œuvre des activités de protection sanitaire, de production; de transformation des produits d’animaux, de réhabilitation des infrastructures d’élevage et d’hydraulique pastorale; de renforcement des capacités des éleveurs. Suite à l’harmonisation des points de vue entre les deux parties, la mise ne œuvre du protocole couvrira les régions de Mopti, Gao, Tombouctou Kidal et, à compter de cette campagne, le Nord de la région de Ségou (Commune rurale de Nampala précisément). Ces régions, dit le ministre Dr Nango Dembélé, en proie à l’insécurité, abritent les 30% de la population rurale malienne vivant principalement de l’élevage.

L’accord, dit-il,  reposera sur les axes suivants: l’exécution d’une campagne gratuite de vaccination du cheptel contre les principales maladies, toutes frontalières, dont la péripneumonie contagieuse, la peste des petits ruminants et les charbons; la mise en œuvre d’une politique rationnelle de gestion d’exploitation des ressources pastorales et la sécurité alimentaire et nutritionnelle à travers des activités de production, de promotion des produits animaux; la réhabilitation des infrastructures d’élevage et d’hydraulique pastorale.

Dr Nango Dembélé a vivement remercié le CICR pour son appui constant au développement de l’élevage depuis 2012 au Mali. «Votre intervention a permis de vacciner environ trois millions d’animaux contre la péripneumonie contagieuse, la peste des petits ruminants, les charbons la clavelée et les pasteurelloses dans les régions couvertes ; de soutenir, en période de soudure, les éleveurs vulnérables du Nord du pays, où les déficits fourragers sont sévères et récurrents, par des distributions gratuites d’aliment du bétail, évaluées à environ 652 tonnes et ayant touché 6520 ménages vulnérables. Bref, merci de rester aux côtés des éleveurs, des maliens en cette période d’insécurité où beaucoup de partenaires ont jugé nécessaire de sursoir à leurs activités», adresse le ministre de l’élevage à l’endroit du chef de la délégation du CICR au Mali.  Le chef de la délégation du CICR au Mali, Christoph Luedi, s’est réjouit de la bonne coopération qui prévaut entre lui et le MEP, avant d’assurer son engagement ferme à soutenir les éleveurs maliens notamment des régions du Nord  en cette période difficile d’insécurité.

Hadama B. Fofana


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here