Chronique du web : Un jour, des évènements !

Le vendredi de la semaine écoulée aura été une journée très dense en évènements d’envergure planétaire. En effet, outre les obsèques de l’ancien président israélien et ci-devant prix Nobel de la Paix (1993), Shimon PERES, décédé le mercredi dernier à l’âge de 93 ans, il y eut aussi cet évènement scientifique d’une rare prouesse réalisée par le Centre européen à travers « les obsèques » non moins grandioses et spectaculaires de la sonde Rosetta. Le dernier évènement peu ordinaire de ce vendredi 30 septembre 2016 qui a retenu mon attention a été l’avènement du Fulfuldé sur Facebook. Sacré vendredi qui est d’ordinaire un jour saint pour de nombreuses religions monothéistes mais qui pourrait tout aussi se révéler un jour maléfique surtout lorsqu’il tombe un 13 ! Pour revenir aux obsèques de Shimon Pérès, homme politique inusable, qui fut Premier ministre, ministre de la Défense, ministre des Affaires Etrangères et Président de l’Etat d’Israël, et surtout l’un des acteurs de l’historique Accord d’Oslo avec Yasser ARAFAT, Itzhak RABIN – assassiné en 1995 par un juif ultraorthodoxe – et Bill CLINTON, il faut dire que du beau monde s’est déplacé à Jérusalem. Selon le Huffington Post, « Quatre-vingt-dix délégations de 70 pays d’Europe, d’Amérique, d’Asie ou d’Afrique se sont recueillies au cimetière national du mont Herzl », et de préciser que « Cette affluence rend compte de l’immense respect que s’était attiré l’ancien prix Nobel en 70 ans de carrière à tous les postes… » Inutile d’égrener la liste des convives : Mahmoud ABBASS, Barack OBAMA, Bill CLINTON, François HOLLANDE (venu dans le même avion que son prédécesseur Nicolas SARKOZY, Matteo Renzi, le Roi Felipe VI d’Espagne, Justin Trudeau, Enrique Peña Nieto, le Prince Charles, Petro Porochenko, Donald Tusk… Quelques africains aussi dont l’ivoirien Alassane OUATTARA et le togolais Faure GNASSINGBE… Un hommage quasi planétaire à un homme qui n’a pourtant jamais remporté une élection et qui, mieux (ou pis), est le père de la bombe atomique israélienne ! Le 2ème évènement de ce vendredi décidément hors du commun, c’est un exploit technique, une prouesse scientifique que réussissent les ingénieurs de l’Agence spatiale européenne (ESA) basée à Darmstadt (Allemagne). En effet, ces génies ont fait faire à la sonde Rosetta,  le vendredi 30 septembre dernier, son ultime mission. « Après plus de deux années à étudier la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko sur laquelle elle a largué l’atterrisseur Philae en novembre 2014, Rosetta a été dirigée droit vers “Tchouri”, qu’elle devrait percuter vers 13h20 ». Selon les scientifiques européens de l’ESA, « Au cours de cette descente “fatale”, de nouvelles images de la comète seront prises et les instruments de la sonde devraient enregistrer et envoyer vers la Terre une dernière série de mesures sur les propriétés de la comète ». Comme un évènement sportif, ce crash provoqué a été suivi en direct par des « téléspectateurs d’un autre genre de Darmstadt et de la Cité des sciences et de l’industrie de Paris. “Après douze ans de bons et loyaux services dans le Système solaire, Rosetta construite en 1993 tire sa révérence après avoir collecté de précieuses informations notamment concernant la gravité ou concernant les poussières. « Des informations qui pourront s’avérer déterminantes pour aider les scientifiques à mieux comprendre comment la vie humaine est apparue sur Terre“. Dernier évènement saillant de ce vendredi 30 septembre 2016, et n’en déplaise aux Bobos de Tomonian, Mandiakuy, Bobo-Dioulasso, Nouna, Dédougou …, c’est la langue des « Fulani », le Fulfuldé, qui devient la 101ème langue en usage sur Facebook, le géant américain des réseaux sociaux. Cette annonce capitale a été faite par le géant américain à l’occasion de la journée mondiale de la traduction. Facebook n’est pas peu fier de cette autre prouesse et déclare « Aujourd’hui, plus d’un milliard de personnes utilise Facebook dans une langue autre que l’anglais ». Selon le site FinancialAfrik.com, « A l’origine de cette version peul de Facebook, il y a Ibrahima Sarr (sénégalais qui a eu à lancer Firefox en peul) l’un des nombreux membres volontaires de la communauté de traducteurs. Il a simplement formulé une demande. Et la communauté de traducteurs s’est mobilisée pour parvenir à traduire les termes employés pour naviguer dans le réseau social ». Il faut rappeler, précise le site, que la langue peul est principalement parlée dans la zone soudano-sahélienne qui s’étend de la Mauritanie au Soudan. En tout plus d’une vingtaine d’Etats comptent des locuteurs de cette langue également appelée fulfuldé et qui serait parmi les langues les plus usitées sur le continent africain aux côtés du Swahili et du Haoussa. Des jours comme celui-là, il n’y en a pas des tonnes par an et quand cela arrive, c’est du pain béni pour le web et les médias du monde qui s’en lèchent les babines.

Serge de MERIDIO


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here