Communales de novembre prochain, la section du RPM à Sikasso est au bord de l’implosion… : Le secrétaire général Ousmane Koné ne serait pas capable de gérer la crise…

Les préparatifs vont bon train pour les prochaines élections communales au Mali en général et en particulier à Sikasso, et où la section du RPM à cause de la présence du maire sortant Mamadou Tangara dans le bureau de ladite section, les militants semblent plus que jamais divisés, cela sans que le Bureau politique national du RPM ne puisse faire quelque chose en vue de permettre au RPM d’aller en rang serré pour ces futures élections de proximité.

La source de cet imbroglio ne serait autre que le secrétaire général du Bureau de la section RPM de Sikasso, Ousmane Koné, qui ne veut rien entendre de tout ce qui a trait à la réconciliation entre militants à la base du cercle de Sikasso. Ce n’est le souhait de personne, mais s’il arrivait que le RPM à Sikasso perdre ces élections, le coupable ne serait autre que le ministre Ousmane Koné, qui se serait mis à dos cinq des six députés du RPM du cercle de Sikasso, à cause son attachement à un homme qui semble politiquement fini, s’agissant bien entendu de Mamadou Tangara, celui-là même qui avait trahi en 2002, en 2007 et 2009, le président du RPM Ibrahim Boubacar Kéïta en son temps au profit de l’ancien président ATT et de son mouvement citoyen. Et récemment en 2013, le même Mamadou Tangara avait l’offre du RPM des dernières élections législatives de 2007, pour, avait-il dit, qu’il était le directeur de campagne de l’ADEMA.

Par Djénéba MAIGA

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here