L’épouse du vice-président indien à l’AMALDEME : L’Etape du coeur

En visite dans notre pays la semaine dernière, le vice-président de l’Inde était accompagné de son épouse, Mme Salma Ansari. Celle-ci a effectué vendredi, une visite au centre médico-psycho-éducatif de l’Association malienne de lutte contre la déficience mentale (AMALDEME).
Pour l’occasion, elle était accompagnée de l’épouse du Premier ministre, Mme Keïta Adam Diakité. Arrivée à 11h 22 mn, la délégation a été accueillie par le ministre en charge de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Hamadou Konaté, le président du conseil d’administration du centre, Dr Broulaye Traoré et le personnel.
Au cours d’une cérémonie, Dr Broulaye Traoré a rappelé que l’institution humanitaire est née de la solidarité de tous les Maliens pour répondre aux besoins éducatifs spécifiques des enfants handicapés mentaux. Il a expliqué que le centre médico-psycho-éducatif a reçu cette année 479 enfants, dont 299 en situation de handicap mental, qui partagent les activités éducatives avec 180 camarades non handicapés.
Le centre est constitué d’un centre de thérapie offrant des prestations médicales, thérapeutiques et d’assistance psychosociale qui prend actuellement en charge 227 enfants de façon ambulatoire. Il est également constitué d’une école spéciale de 72 enfants handicapés ; d’une école intégratrice de 6 classes de la 1ère à la 6ème année, accueillant 180 élèves et des ateliers d’apprentissage qui encadrent 11 enfants.
Le président du conseil d’administration s’est réjoui du fait que parmi les enfants, beaucoup ont été socialisés. Ils participent dans la mesure du possible à la vie de leurs familles et de leurs communautés. Cependant, a il a révélé, la prise en charge de ces enfants, surtout en nombre aussi élevé, ne va pas sans difficultés. Parmi les contraintes qui préoccupent le plus aujourd’hui la structure, il y a l’insuffisance de ressources humaines qualifiées et de ressources financières pour le bon fonctionnement du semi-internat, les problèmes transport et le manque de matériel utilisé dans la stimulation fonctionnelle.
Dr Broulaye Traoré a remercié les ministères de l’Education nationale et de la Solidarité pour leurs appuis soutenus en personnel, équipements, denrées alimentaires, subvention entre autres actions.
L’épouse du vice-président de l’Inde a indiqué que c’est un grand honneur pour elle d’effectuer une visite au centre de l’AMALDEME. Elle s’est dite impressionnée par le travail abattu par le personnel pour la prise en charge de ces enfants en situation d’handicap. Un travail qui n’est pas du tout facile. En félicitant le personnel, elle a promis son accompagnement pour apporter toute assistance nécessaire à la structure.
Mme Salma Ansari a remis 5000 dollars, soit environ 2,5 millions de Fcfa pour soutenir l’éducation des enfants. Pour sa part, l’épouse du Premier ministre a remis une enveloppe d’un million Fcfa pour soutenir les efforts de la structure.
Le ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, a indiqué que le Mali et l’Inde se sont déjà donnés la main dans plusieurs domaines. Cette visite constitue le début d’une coopération qui pourra être beaucoup plus fructueuse par rapport au domaine du développement social en général et spécifiquement en matière de promotion des personnes handicapées.
A. D. SISSOKO

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here