Mondial 2018 : Alain Giresse met la pression sur Michel Dussuyer

Les Eléphants ont entamé, le lundi 3 octobre 2016 leur préparation dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 dans le groupe C, où ils affronteront le Mali le samedi 8 octobre 2016 au Stade de la Paix de Bouaké à 18h. Hier, au Sofitel Hôtel Ivoire, plus d’une dizaine de joueurs sur les 23 convoqués dont Serges Aurier, Serey Dié, Thomas Touré, Max Gradel, Koné Lamine, Kanon Wilfried ont scellé les retrouvailles au déjeuner, avant d’entamer la première séance d’entraînement dans l’après-midi au Centre technique national de football à Bingerville. Pendant que la Côte d’Ivoire débute sa préparation, le Mali, l’adversaire de la Côte d’Ivoire, peaufine sa stratégie à Paris en France pour battre le champion d’Afrique à domicile. Alain Giresse, le sélectionneur des Aigles du Mali a engagé la bataille psychologique pour cette rencontre. Le patron du banc des Aigles du Mali dit avoir étudié la sélection ivoirienne pour réaliser un bon résultat. « Nous avons bien étudié cette équipe ivoirienne afin de réaliser un bon résultat. Il faut que nous soyons prêts pour aborder cette rencontre. Il y aura des matches qui vont distribuer les points et le moindre point a son importance. La compétition sera très serrée. Ça peut même se jouer sur la différence de buts. Je pense que les Eléphants sont privés de beaucoup de cadres qui ont décidé de mettre fin à leur carrière internationale. Il ne faut pas penser que la Côte d’Ivoire va tout gagner », a lancé Alain Giresse. Un aspect qu’il espère, pèsera en faveur des Aigles même s’il pense que « c’est un match qui sera très difficile puisque la Côte d’Ivoire est considérée comme l’équipe favorite de notre groupe ».

Ange K


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here