Changement Climat: Des acteurs du développement s’informent sur le Fonds Vert pour le Climat

Le changement climatique est une question d’actualité. Il affecte les communautés locales du Sahel de différente manière c’est pourquoi, les autorités maliennes veulent prendre des dispositions afin d’atténuer ses effets. Dans ce cadre, un atelier d’information sur le fonds Vert pour le climat a réuni le mardi 4 Octobre 2016 à l’Hôtel Salam, des acteurs du développement.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier était co-présidée par le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et de Développement Durable, Mme Keita Aïda M’Bo et le Ministe de l’Administration Térritoriale et de la Décentralisation, Mohamed Ag Erlaf. Cet atelier a vu également la présence du Ministre de l’urbanisme et de l’Habitat, Ousmane Koné et plusieurs partenaires techniques et financiers.

Dans son allocution Mme Keita à exprimé sa satisfaction de voir des acteurs du développement pour discuter du fonds vert pour le climat car selon elle, ce fonds offre une grande opportunité aux pays pauvres et vulnérables de faire face au nouveau défi mondial qu’est le changement climatique.

Le Président de l’Association des Municipalités du Mali, Boubacar Bah, a souligné toute l’importance du fonds verts pour le climat pour les collectivités dans la lutte contre le changement climatique.

En plus des information sur le Fonds vert pour le Climat, l’atelier a également abordé la question d’accès direct au fonds à travers le processus d’accréditation de l’Agence Nationale d’Investissement des Collectivités Territoriales (ANICT).

Au cours d’une journée d’échange, les participants ont eu droit à une présentation sur le processus d’accréditation de l’ANICT au Fonds Vert pour le Climat et les opportunités que l’accès direct au fonds offre aux collectivités territoriales. Le processus d’accréditation est une étape laborieuse et nécessite l’engagement de tous les acteurs d’où l’invitation du Ministre de l’environnement à l’endroit des partenaires de l’ANICT, du Mali, à soutenir ce processus.

Cette rencontre avait une importance capitale car, à un clin d’oeil de la COP22, les acteurs maliens pourront bien s’armer d’informations afin de défendre la cause du Mali à cette grande rencontre sur le climat.

Fsanogo/abamako.com

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here