Hamid Ansari, vice-président indien au parlement malien : « Mon gouvernement soutient résolument l’unité et l’intégrité territoriale du Mali ».

Le renforcement du partenariat économique gagnant-gagnant avec le Mali et la réaffirmation du soutien résolu du gouvernement indien à l’unité et à l’intégrité territoriale du Mali sont les deux axes principaux de la déclaration du vice-président indien, son Excellence Hamid Ansari, devant les parlementaires maliens. C’était le 30 septembre 2016  à l’Assemblée nationale.

D’entrée de jeu, son Excellence Hamid Ansari a rappelé le sentiment d’affinité politique et de solidarité entre l’Inde et l’Afrique, et l’influence de l’Afrique en Inde dans le patrimoine génétique, dans les traditions culturelles et linguistiques, les objets façonnés et dans les choix gastronomiques.

« Nous partageons un passé colonial commun et l’indépendance  de l’inde a eu une incidence positive sur les mouvements de lutte contre le colonialisme et pour la liberté en Afrique », a-t-expliqué.

Selon le Vice-président indien, l’expansion économique fournit à l’Inde davantage de ressources et de soutiens financiers, non seulement pour son propre développement, mais aussi pour élargir le champ de sa coopération avec les nouveaux pôles de croissance mondiaux, notamment l’Afrique.

«Je suis venu partager avec vous une vision du futur, un avenir pacifique et prospère, où l’Inde et l’Afrique se tiendront côtes à côtes pour revendiquer le droit de décider de leur destin et d’obtenir justice pour leur peuple », a indiqué son Excellence Hamdi Ansari. Lequel a renchéri : « Notre partenariat ne se résume pas à des échanges économiques.  L’inde ne se contente pas de rendre à l’Afrique ce qui lui a été dérobé auparavant. Notre démarche de partenariat avec l’Afrique est fondée sur l’émancipation, le renforcement des capacités, le développement des ressources humaines, l’accès au marché indien et le soutien aux investissements indiens en Afrique afin de donner la possibilité aux peuples africains de faire leurs propres choix et d’assumer la responsabilité du développement de leur continent ».

Aux dires du vice-président indien, qui se dit heureux de la République du Mali, notre pays «  un foyer ancien de la connaissance, une nation qui a brassé les traditions et les influences culturelles pendant des siècles et une terre de savants, de musiciens et d’historiens illustres ». Il a vivement apprécié la contribution du Malin à la réussite du 3ème Sommet du Forum Inde-Afrique auquel le Chef de l’Etat, Son excellence Ibrahim Boubacar Kéita, a pris part et qui a permis de « réduire les distances physiques » séparant les deux pays.

Soutiens à l’accord pour la paix

 La visite du vice-président au Mali intervient à un moment exceptionnel des relations bilatérales entre le Mali et l’Inde. Moment auquel notre pays des éprouves des difficultés au plan sécuritaires et la préservation de son intégrité territoriale. Ainsi, le vice-président Hamdi Ansari s’est félicité de la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation et espère qu’il conduira au maintien de l’intégrité territoriale, à une paix durable, au développement et à la prospérité. Il a encouragé toutes les parties prenantes à renoncer à la violence et à mettre en œuvre des solutions pacifiques pour régler les questions politiques. « Je tiens à rassurer cette auguste Assemblée et à affirmer que mon gouvernement soutient résolument l’unit et l’intégrité territoriale de la République du Mali ».

Au cœur du partenariat économique

Son excellence Hamdi Ansari a fait comprendre que son pays se considère comme partenaire du processus de reconstruction, de développement et de croissance économique du Mali. Raisons pour lesquelles l’Inde s’est engagé à appuyer les efforts dans le cadre d’une gouvernance démocratique de notre pays, en lui accordant sept lignes de crédit d’une valeur de 353 millions USD. « Nous participons à la finalisation d’un grand projet de transport d’électricité d’un montant de 150 millions USD, qui raccordera Bamako à Sikasso, en passant par Bougouni », a-t-il révélé.

Malgré que les échanges commerciaux et les relations d’investissement des deux pays restent en dessous de leur potentiel, leur commerce bilatéral a triplé au cours de ces cinq dernières années.

Du renforcement de la coopération culturelle, éducative et parlementaire

L’Inde espère renforcer sa coopération et ses échanges dans les secteurs de la culture et de l’éducation au Mali, à en croire au vice-président. Celui-ci a témoigné de la tristesse de son pays par rapport aux agissements d’éléments extrémistes qui ont profané et détruit les trésors culturels de la célèbre ville historique de Tombouctou. « Le gouvernement de l’Inde condamne avec fermeté la destruction de ces monuments historiques et de ces lieux d’une immense valeur culturelle pour l’ensemble de l’humanité », a-t-il dénoncé. Avant d’ajouter qu’ « il est prêt à aider le Mali à faire revivre et à restaurer le glorieux héritage de Tombouctou ».

Pour promouvoir la coopération parlementaire, un groupe d’amitié parlementaire Mali-Inde a été créé et dirigé par l’honorable N’Fa Simpara.

Pour terminer, son Excellence Hamdi Ansari n’a pas manqué de remercier vivement le soutien du Mali à la proposition de l’Inde de célébrer la Journée internationale de Yoga à l’ONU. « Nous tenons à exprimer notre gratitude à son Excellence, le président de la République du Mali, pour son appui à l’organisation des événements de la Journée internationale du Yoga dans son pays », a-t-il souhaité.

 

Cyril ADOHOUN

 

Quelques réactions des élus nationaux à la sortie de l’Hémicycle après la déclaration du vice-président indien.

L’honorable Seydou Diawara, Président Groupe VRD à l’Assemblée Nationale

C’est un sentiment de fierté. Une puissance nouvelle comme l’Inde qui souhaite visiter le Mali par un haut de ses représentants, ça ne fait que renforcer les liens d’amitié et de coopération entre le Mali et l’Inde. L’Inde est une très grande démocratie. Elle est aujourd’hui une puissance économique, de par sa population, de par son développement industriel.

A mon avis, les liens économiques et commerciaux avec l’Inde sont encore à un bas niveau. Je pense que les différents responsables mettront tout en œuvre pour développer un partenariat fructueux pour le bonheur des deux peuples malien et indien.

L’exemple indien en tant qu’Etat démocratique, en tant que nation démocratique doit inspirer ceux qui ont la charge d’initier et de proposer aux Maliens des réformes institutionnelles et de le faire vivement.

Honorable MmeHaidaraAichata Cissé du UM-RDA

Je trouve cette initiative noble. Aujourd’hui, vous savez qu’on est dans un monde où la coopération est très importante dans le domaine de l’économie et de la sécurité. Vu la situation que le Mali a connue, où je dirais la situation de laquelle il est en train de sortir, je pense que c’est louable d’avoir des partenariats, bien sûr en dehors des partenariats classiques. Il y a beaucoup de propositions qui ont été faites par rapport à la coopération économique. Il y a des projets d’électrification, le Mali a besoin de ça dans sa globalité, il y a  des zones du Mali où l’énergie du Mali ne peut pas fonctionner.

Je pense que c’est juste un renforcement de cette coopération. Je suis heureuse de cette visite et de cette coopération. Ce ne sera que renforcer les relations entre l’inde et le Mali. Je trouve que c’est intéressant  que le vice-président indien décide de  venir à l’Assemblée Nationale. Ça montre comment ils ont de la considération et du respect pour le peuple malien. L’Assemblée Nationale est le reflet du peuple malien, donc à travers cette vitrine je pense que c’est tout le peuple malien qui doit être fier que le vice-président indien est venu à l’AN pour dire bonjour au peuple, pour échanger avec le peuple et dire ce que l’Inde compte faire avec lui.

Il dit que l’Inde est avec le Mali par rapport à l’accord de paix, car cet accord de paix nécessite un plan financier qui est pris en charge par le Mali et ses partenaires. Et si l’Inde s’ajoute à ses partenaires, je pense que c’est important. A travers cette déclaration, j’ai compris qu’ils sont au côté du Mali et de l’Afrique. L’électrification de Bougouni, de Sikasso sont importants. D’autres projets qu’il a avec le Premier Ministre qu’il n’a pas voulu nous décliner, nous estimons que c’est extraordinaire et fantastique et montrent que les relations entre l’Inde et le Mali vont se renforcer davantage. Et que les peuples malien et indien seront encore plus proches. Si les peuples sont plus proches, beaucoup de choses vont évoluer.

Honorable Lassana Koné, vice-président du groupe d’amitié Mali-Inde

Je me réjouis du discours du vice-président indien qui nous a confortés. Il a parlé de beaucoup de choses sur plan économique, politique et social surtout sur le Nord. Il nous a réconfortés qu’à ce concerne l’indivisibilité du Mali. Ce qui est intéressant, c’est qu’il a promis de soutenir le Mali pour la paix et dans la lutte contre le terrorisme. Vraiment, ce jour est un jour inoubliable pour le Mali. Nous le remercions infiniment.

 

Propos recueillis par C. ADOHOUN

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here