Les Routes sous l’ère IBK : La catastrophe

Nous sommes de ceux qui considèrent ATT comme celui qui a plongé le pays dans l’impasse. Mais en termes d’infrastructures, son passage n’aura pas été nul ; il mériterait même la palme d’or au regard du calvaire que les Maliens vivent actuellement sur leurs routes. Elles se sont toutes dégradées, même celles d’entre elles considérées comme les plus vitales pour notre économie : Bamako-Kayes…Ne parlons même pas de  la capitale. C’est la honte !

A.N’djim


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here