Coopération Mali-Japon : La Zone Métropolitaine de Bamako doté d’une carte topographique numérique à grande échelle

Dans le cadre de leurs collaborations, l’Institut Géographique du Mali (IGM) et l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) à travers Asia Air Survey ont organisé un séminaire final pour présenter les résultats du « Projet de Cartes Topographiques Numériques de la Zone Métropolitaine de Bamako à l’échelle 1 /5000 ». C’était le jeudi 6 octobre 2016 au Palais des Sports de Bamako, en présence de l’ambassadeur du Japon au Mali, son excellence Daisuke Kuroki, du représentant  de la JICA au Mali avec résidence à Dakar, Yugi Moriya. Etaient aussi présents, le Directeur général de l’IGM, Ando Enko Guindo et le secrétaire général du Ministère de l’Equipement, des Transports et du désenclavement, Makan Fily Dabo.

Aux dires du représentant du JICA, Yugi Moriya, le projet a été lancé en 2011 dans le but de mettre sur pied un point de développements sociaux durables dans la ville de Bamako et ses environs. A l’en croire, le montant du projet s’élève à 2 milliard 800 million de FCFA. Pour l’ambassadeur du Japon au Mali, son excellence Daisuke Kuroki, la réalisation de ce projet est d’une importance capitale car permettant de répondre efficacement aux besoins futures de la capitale Malienne. Il ajoutera que l’entame du projet en mars 2012 à coïncidé avec la crise malienne, mais, dit-il, le projet a repris en février 2015 grâce à la volonté affiché des deux parties. Selon le secrétaire général du Ministère de l’Equipement, des Transports et du désenclavement, Makan Fily Dabo, « la coopération entre la JICA et l’IGM a débuté en 1998.

Après (18) années de franche collaboration, sur financement non remboursable du Gouvernement du Japon, la JICA a réalisé au Mali deux grands projets de cartographies à grandes échelles accompagnés d’un transfert de technologie à certains agents de l’IGM. Il s’agit de : la réalisation 48 feuilles de cartes à l’échelle de 1/50 000  dans la région de Kayes et la réalisation du Projet de Cartes Topographiques Numériques de la Zone Métropolitaine de Bamako à l’échelle 1 /5000.

Dans l’exposé du Directeur général de l’IGM, Ando Enko Guindo, il ressort que l’information géographique, en général, et la cartographie, en particulier, constituent  le soubassement des avant-projets d’aménagement du territoire, des infrastructures routières, scolaires et sécuritaires.

Sidiki Adama Dembélé, Stagiaire


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here