Rendez- vous avec Koulouba, 9eme édition : Racine Thiam : «Beaucoup de Maliens pensaient déjà à la partition du pays. Nous sommes en train de nous en sortir en gardant l’intégrité territoriale avec la diplomatie »

La 9ème Edition de Rendez-vous avec Koulouba a été animée, mardi 04 octobre 2016, par M. Racine Thiam, directeur de la communication de la présidence de la république. C’était à la Maison de la presse de Bamako face aux journalistes.

L’objectif de cette rencontre avec la presse est d’informer les Maliens sur les acquis et les avancées mensuelles de la gouvernance dans les activités de la présidence de la république.

Dans son intervention, M. Racine Thiam, directeur de communication de la présidence soutint que « les pupilles de la nation (orphelins de soldats tués au front et enfants des fonctionnaires maliens à la retraite), seront prises en charge par l’Etat et mises dans les meilleures conditions possibles. C’est pour encourager les soldats et tous ceux qui sont au service de l’Etat.

En ce qui concerne les agents de l’Etat, Racine Thiam affirme : « Nous avons des acquis et personne ne peut revenir sur ces acquis. Les fonctionnaires ont eu une augmentation de salaire de 20%. C’est une première fois qu’une telle augmentation salariale soit faite au Mali, de l’indépendance à nos jours ».

En ce qui concerne l’état de la démocratie, le directeur de la communication de Koulouba constate que « le président n’a jamais délaissé le dialogue avec les partis politiques. Il est remarquable que le chef de file de l’opposition ait été reçu en audience de 4 heures pour des discussions franches. C’est la dialectique qui fait que notre démocratie peut avancer. Des concertations directes vont continuer par le président IBK ».

L’agenda présidentiel a requis le déplacement d’IBK à New-York, où il a coprésidé cette grande réunion de l’ONU. Ce qui a permis au président de montrer les avancées sur le chemin de la paix et surtout la préoccupation des maliens aujourd’hui pour la sécurité et la réconciliation.

Le communiqué final à l’issue de cette assemblée internationale a mis l’accent sur la lutte contre le terrorisme sous l’égide des Nations-Unies. Aussi, à l’issue de son, audience à l’Elysée, un communiqué a été rendu public, qui révèle que la France fera tout pour accompagner le Mali pour le retour immédiat de l’administration malienne dans les régions du pays et des Famas à KIdal.

Les préoccupations du Mali, selon Racine Thiam, sont prises en compte avec persévérance par la communauté internationale. Les investisseurs commencent à retourner vers le Mali. « Donc à ce niveau, je dis que ça va ! »S’est réjoui le conférencier. La preuve ? L’Amérique a renouvelé la coopération entre le pays avec une aide financière de plus de 3milliards de francs CFA. Le retour immédiat de l’administration est en cours sur toute l’étendue du territoire national du Mali.

« Pourtant, beaucoup de Maliens pensaient déjà à la partition du pays. Nous sommes en train de nous en sortir en gardant l’intégrité territoriale avec la diplomatie. Nous ne pouvons pas quand même dire que ça va. Mais le président a des acquis et des avancées aujourd’hui depuis ces trois ans. Ce n’est pas encore l’heure du bilan, mais plutôt une analyse », apprécie Racine Thiam en conclusion.

Saba Ballo

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here