Amadou Cissé, DG de l’APEJ, au lancement du 2EME contingent du PROCEJ : ‘‘Les jeunes ruraux sont aussi concernés par les 200 000 emplois…’’

Pour Amadou Cissé, directeur général de l’APEJ (Agence pour l’Emploi des jeunes), les 200 mille emplois promis par le président IBK ne concernent pas uniquement ceux qui ont été à l’école et avoir des diplômes. Les jeunes ruraux, faiblement ou non scolarisés vont aussi bénéficier de toute activité qui sera entreprise dans le cadre de la tenue de cette promesse présidentielle. Raison pour laquelle, dit-il, plusieurs projets sont en cours de réalisation dans le Mali profond à l’endroit des jeunes ruraux.

Au nombre de ces projets en cours de réalisation, figure le PROCEJ (projet de développement des Compétences et emploi des Jeunes) dont le 2ème contingent a démarré le mardi 04 octobre à Tominian (Ville), à environ 220 kilomètres de Ségou. Sur l’ensemble du territoire national, ce 2ème contingent est composé de 1.080 jeunes qui vont bénéficier des kits et un fonds de démarrage de 300. 000 FCFA à titre subventionnel. Le premier contingent lancé en 2015 était de 750 jeunes, toujours sur l’ensemble du territoire.

Le PROCEJ est un financement de la banque mondiale et concerne 10.000 Jeunes uniquement non scolarisés ou faiblement scolarisés. La durée du projet est de 4 ans. Sur les 1.080 jeunes du 2ème contingent, 197 sont de la région de Ségou dont 22 du cercle de Tominian.

Mardi 4 octobre à Tominian, ces 22 jeunes ont reçu leurs Kits et leurs chèques de 300.000 FCFA comme fonds de démarrage subventionnel. Les Kits sont composés d’outils pour faire divers activités dont la savonnerie, la pisciculture et autres. Au PROCEJ, les bénéficiaires reçoivent toujours les Kits après 14 jours de formation et jouissent d’un suivi des encadreurs après remises des kits.

Présidée par le ministre Mahamane Baby en charge de l’emploi et de la formation professionnelle, la cérémonie de remise des kits à Tominian a enregistré la présence des notabilités et autorités locales. Amadou Cissé, sous cette tribune, a soutenu la volonté du gouvernement à lutter contre le chômage. Pour le directeur général de l’APEJ, les 200.000 emplois promis par le président IBK ne concernent pas seulement les jeunes diplômés. Les jeunes ruraux non scolarisés seront aussi touchés. À l’image du PROCEJ, il a cité, le projet FIER (Formation Professionnelle, Insertion et Appui à l’Entreprenariat des jeunes).

Le projet FIER, depuis son lancement en octobre 2014, touche par an 180.000 jeunes ruraux sur le marché de l’emploi. Uniquement des jeunes ruraux sur l’ensemble du territoire et ce, pour une durée de 8 ans.

‘‘L’ensemble des efforts fournis en faveur des jeunes, notamment ceux de milieux favorisés ou faiblement scolarisés est le témoignage de l’engagement des plus hautes autorités à soutenir ce groupe cible’’, a indiqué M. Mahamane Baby lors de cette cérémonie à Tominian. Il a exhorté les bénéficiaires à faire bon usage des kits.

Selon M. Amadou Cissé, les bons élèves du PROCEJ seront encouragés et doivent bénéficier d’une autre subvention de plus d’un million de FCFA en vue de mieux réussir ceux qu’ils ont entrepris. L’accès au microcrédit est aussi facilité pour ces bons élèves dans le futur, a aussi précisé le directeur général de l’APEJ.

La remise de Kits et de fonds de démarrage aux bénéficiaires de PROCEJ de la région Le PROCEJ est prévue pour le vendredi 7 octobre. Le PROCEJ est un financement de la banque mondiale.

Djibril Samaké

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here