Sécurisation et lutte contre le terrorisme au Mali : Le GMO un des atouts de l’armée et de la sécurité du Mali

Le tout nouveau chef d’Etat-major de la Garde Nationale du Mali, le colonel Ouahoun Koné a expliqué à la presse le rôle et la mission du groupement de Maintien d’Ordre (GMO). C’était le 29 septembre 2016, lors de la traditionnelle rencontre des départements du ministère de la sécurité et de la protection civile. La garde nationale du Mali est un corps des forces armées du Mali rattaché au ministère de la sécurité pour l’emploi. Elle contient plusieurs groupements en son sein parmi lesquels le groupement de Maintien d’ordre (GMO), pour mieux répondre à l’entente de la population malienne. Le groupement de maintien d’ordre GMO est créé pour renforcer les autres forces de sécurité suivant l’arrêté interministériel N°08-1854/MDAC-MSIPC-SG du 1er juillet 2008. Il a pour mission de participer au maintien et au rétablissement de l’ordre public ; de participer à l’application des mesures de la police administrative, de protéger et garder les édifices, de sécuriser les institutions et les autorités administratives et politiques, et participer à la défense opérationnelle du territoire. Au cours de cette rencontre, le commandant du groupement du maintien d’ordre Mamadi Diakité, dira que le GMO mène ses services d’ordre et de patrouilles de grande envergure et mixtes dans le district et ses périphéries. Selon lui le GMO a déjà fait 491 sorties de patrouilles, 62 du service et 60 de décision de justice dont une centaine est entente d’exécution etc. le GMO coopère en conformité avec les autres forces de sécurité internationale. Cela s’est traduit à travers la gestion de la prise d’otage de l’hôtel Radisson blu, l’hôtel nord sud, la couverture sanitaire de plusieurs services Par ailleurs, le chef d’état-major de la garde nationale, soulignera que malgré le fait que le GMO soit un maillon essentiel dans le dispositif de sécurité, il est confronté à des problèmes de personnels. Il a ainsi demandé une franche collaboration avec la population sans laquelle, les opérations de maintien sont vouées à l’échec, avant de rassurer les chefs de la hiérarchie militaire et la population que des mesures seront prises pour bannir l’indiscipline au sein de la garde nationale. Boubacar Diam Wagué aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here