Décès du Pr Mamadou Dembélé : Une bonne âme tire sa révérence

614

L’ancien Premier ministre et chirurgien émérite, le Pr Mamadou Dembélé n’est plus. Dimanche, la triste nouvelle de son décès a fait rapidement le tour de la ville. Cette tête couronnée de la chirurgie a perdu la dernière bataille qu’il livrait contre la maladie. Ses funérailles sont prévues aujourd’hui, dans l’après-midi, devant la mairie de la Commune III. Né en janvier 1934 à Kayes, le Pr Mamadou Dembélé aura incontestablement marqué l’histoire politique de notre pays comme le tout premier Premier ministre de la IIème République, sous le régime du président Moussa Traoré. Grand maître de la chirurgie dans notre pays, il a su s’imposer dans le monde scientifique par son sérieux, ses connaissances scientifiques et sa capacité à fédérer les énergies positives au service des malades. Il multipliait les initiatives heureuses pour leur prise en charge. Le Pr Mamadou Dembélé passa son baccalauréat, en série sciences expérimentales, en 1955, à l’Académie de Bordeaux. Il entama ensuite de brillantes études universitaires, sanctionnées par un doctorat en médecine à la faculté de Nancy, en France. Mû par une volonté inébranlable de figurer parmi l’élite mondiale, il s’engagea dans la conquête d’un certificat d’études spécialisées de chirurgie qu’il obtint à Nancy, en 1966. Il devient 8 ans après, agrégé de chirurgie générale (jury français à Paris) et enseigne à l’Ecole nationale de médecine du Mali d’alors (1974-1984). Dans sa riche et exemplaire carrière, il fut directeur de l’hôpital de Kati (1967-1971), puis de l’hôpital du Point G (1981-1984). A partir de cette année là, sa trajectoire prit une courbe plus politique. En décembre 1984, il est nommé ministre de la Santé publique et des Affaires sociales. Il gardera ce département jusqu’à sa nomination au poste de Premier ministre, en juin 1986. Après son passage à la Primature, il mit ses compétences au service de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dont il devint le représentant en République démocratique du Congo (ex-Zaïre) de 1990 à 1993 et au Sénégal de 1993 à 1996. L’on retiendra aussi que le Pr Dembélé a été secrétaire aux relations extérieures du Bureau exécutif central (BEC) de l’Union démocratique du peuple malien (UDPM). L’homme manquera à des générations de chirurgiens qui l’ont pratiqué et admiré pour son expertise qu’il a développée au service des malades. Chirurgien hors pair, pédagogue respecté et scientifique rigoureux, l’ancien Premier ministre est resté une référence pour les médecins. Dans un bel hommage rendu à son défunt maître, le Pr Sadio Yena, chef du service de chirurgie thoracique à l’Hôpital du Mali, a rappelé qu’il a considérablement influencé la chirurgie dans notre pays. Pour lui, c’est le Pr Dembélé qui a initié, dans le domaine de l’enseignement et des soins, la chirurgie des séquelles de la tuberculose pleuro-pulmonaire, des complications du traumatisme thoracique, la chirurgie des péricardites et celle des cancers. A en croire le Pr Yena, le grand maître a réalisé, entre 1967 et 1970, des prouesses chirurgicales. Il a effectué les premières pneumonectomies (ablation des poumons) et péricardectomies (chirurgie du cœur). Celui qui était considéré comme une brillante intelligence a, à son actif, plusieurs publications dans des revues scientifiques africaines et internationales. Sa discrétion et sa propension à accompagner la jeune garde de chirurgiens, lui ont valu l’estime et l’admiration de tous. Membre de plusieurs sociétés savantes, notamment celle de médecine de Nancy, la Société française de chirurgie et le Collège international de chirurgiens, le Pr Mamadou Dembélé a reçu plusieurs distinctions. Il a été décoré de la médaille du Mérite national de la santé puis fait Chevalier et Commandeur de l’Ordre national du mérite. Il avait aussi reçu la médaille de la Légion d’honneur française et la Grand’ croix de l’Ordre du mérite d’Allemagne. Il laisse derrière lui, une famille éplorée et un monde scientifique inconsolable. Dormez en paix Professeur !

B. DOUMBIA


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here