Gao : La menace persistante des criquets pèlerins

Depuis plus d’un mois maintenant, les criquets pèlerins sont visibles dans la région de Gao. Du coup, les paysans se trouvent exposer à un danger qui peut surgir à tout moment si rien n’est fait.

La présence des criquets pèlerins au Mali, particulièrement dans la région de Gao, est une réalité depuis plus d’un mois maintenant. Si rien n’est fait, ces criquets risquent d’envahir le sud du pays. Malgré cette menace, aucune action n’est en cours pour anéantir ces criquets. Pire, au Centre national de lutte contre les criquets pèlerins (Cnlcp), une structure relevant du ministère de l’Agriculture, c’est la confusion totale. Selon le chargé de communication du Cnlcp, le centre n’est pas au courant de la présence de criquets pèlerins au Mali. Ce dernier nous a même affirmé qu’une équipe du Cnlcp se trouve actuellement à Gao.

Nous avons vérifié cette information au niveau de Gao, et il s’avère qu’elle est fausse. Actuellement, aucune équipe de lutte contre les criquets pèlerins n’est à Gao. Selon notre source, le Cnlcp avait une équipe et des véhicules à Gao avant le début de la crise en 2012. De cette date à nos jours, l’équipe de Gao s’est repliée sur Bamako. Cette même source a aussi précisé que le centre a perdu une dizaine de voitures lors de la crise du nord.

Selon un habitant de Gao : «Nous alertons les autorités maliennes sur la présence des criquets pèlerins dans la région de Gao. Chaque jour, ils envahissent la ville. Leur nombre s’accroît de jour en jour. Même la circulation routière pendant la nuit devient impossible, car ces insectes nuisibles sont attirés par la lumière…».

Pour dire que le centre dirigé par Fakaba Daikité n’est pas actuellement prêt à faire face aux menaces des criquets. En plus du déficit d’informations, des moyens logistiques, la plupart des partenaires du centre ont arrêté leur soutien.

Le ministre de l’Agriculture est donc interpellé afin de prendre des précautions pour faire face à cette nouvelle vague de criquets qui menacent les 8 millions de tonnes de céréales annoncées par les paysans.

Wassolo


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here