La chancelière allemande Angela Merkel au Mali : La coopération germano-malienne au beau fixe

C’est le dimanche 09 octobre 2016 que la délégation allemande avec à sa tête la chancelière Angela Merkel a foulé le sol malien. L’illustre hôte a été accueillie par le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta à l’aéroport international Modibo Kéïta-Senou. Après l’intonation des hymnes des deux pays, les deux personnalités ont salué le corps constitué composé entre autres du premier ministre, Modibo Kéïta, les présidents des institutions de la République, des membres du Gouvernement, les représentants des corps diplomatiques accrédité au Mali. Cette visite historique de 24 heures de l’humaniste chancelière Angela Merkel au Mali donnera un coup d’accélérateur à la coopération existant entre les deux pays.

Après les salutations d’usages, l’hôte du jour s’est entretenue avec le président Ibk dans le salon d’honneur de l’aéroport avant de tenir un point de presse animé par les deux personnalités.

Au cours de ce point de presse, le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta s’est réjouit de la visite hautement significative de la chancelière Angela Merkel au Mali en cette période difficile que traverse notre pays. L’émotion était si grande pour le chef de l’Etat d’accueillir au Mali, selon lui, une grande dame de l’humanité. C’est ce qui lui fera dire : « Venir au Mali par les temps qui courent est un acte de foi, mais cela ne saurait surprendre pour qui connaît la femme de cœur que vous êtes, celle qui a souci de l’autre, de l’humain. Vous l’avez démontré pratiquement dans des enjeux importants au plan mondial. Vous n’avez pas eu le souci des conséquences de telle ou telle décision dès lors que l’humanité est interpellée. C’est cette grande dame que le Mali accueille aujourd’hui. Madame, nous avons le plaisir de vous accueillir au Mali et vous êtes la très bienvenue », a laissé entendre son excellence Ibrahim Boubacar Kéïta devant son hôte.

L’occasion a été choisit par le président Ibk de rappelé le partenariat historique existant entre les deux nations. « Chacun se souvient ici que l’Allemagne fut le premier pays à reconnaitre le Mali indépendant » a précisé le chef de l’Etat.

En devoir de reconnaissance, son excellence Ibrahim Boubacar Kéïta a salué l’engagement de la République fédérale d’Allemagne dans la lutte contre le terrorisme au Mali, mais aussi de son apport en moyens logistiques aux forces françaises lors de la libération du nord du Mali en janvier 2013.Cependant, les 650 militaires envoyés par l’Allemagne en appui dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) n’ont pas manqué d’attirer l’attention du président Ibk. Le président malien s’est dit convaincu de l’importance de l’accompagnement de l’Allemagne dans le cadre de l’EUTM et de l’EUCAP Sahel, des programmes de formation des forces armées et de sécurité malienne.

Le renforcement de la coopération entre le Mali et l’Allemagne dans les domaines de la sécurité, de l’agriculture, de la bonne gouvernance et de la décentralisation sont, entre autres, sujets évoqués par la chancelière allemande. Elle a aussi mis l’accent sur le processus de paix, la migration, le développement économique avant de réitérer l’engagement ferme de son pays d’accompagner le Mali dans sa quête de stabilisation. Ainsi, l’hôte de marque a rendu visite aux troupes allemandes, déployées sur le sol malien dans le cadre de la MINUSMA.

Notons que l’Allemagne intervient dans notre pays dans le domaine de l’aide au développement, à travers une agence de coopération (GIZ), dans les domaines du financement de développement (KFW) ainsi que sa société de financement de l’investissement et du développement (DEG).

Sidiki Adama Dembélé, Stagiaire


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here