Yacouba Oumar Samake, tête de liste CNID aux élections communales du 20 Novembre 2016 : Le fruit d’un mérite d’un homme dévoué et loyal aux idéaux du parti

Après plusieurs reports et si tout se déroule bien comme prévu les maliens sont appelés à retourner dans les urnes le 20 novembre 2016 à la faveur des élections communales. Ainsi ils auront à saisir et plus précisément ceux de la Commune V entre les différentes listes de plusieurs partis et associations politiques. Parmi celles-ci figure la liste CNID conduite par l’inusable Yacouba Oumar Samaké qui a été logiquement choisi pour faire briller davantage le parti du soleil levant en commune V. Après avoir tiré toutes les leçons de trahison du passé des partis alliés, le comité directeur a exigé que le parti aille en liste propre pour les élections communales du 20 novembre 2016 qui ira à l’assaut de la mairie de la commune V.
En désignant Yacouba Oumar Samaké comme tête de liste aux élections communales du 20 novembre 2016, le comité directeur du Congrès national d’initiative démocratique Faso Yiriwaton (CNID-FYT) n’a fait que respecter le choix éclairé de la majorité des militantes, militants et sympathisants du parti du soleil levant de la commune V en lui donnant mandat. Un choix logique pour faire revivre le passé glorieux de ce parti en commune V au vu de tous les actions menées par Yacouba Oumar Samaké depuis 1992.
C’est dire donc que ce choix n’est pas une surprise car Maitre Yacou pour les uns, Karaté Yacou pour les autres, comme on l’appelle affectueusement en commune V et à Kalaban-Coura en particulier. En effet l’homme est connu comme un homme engagé, dévoué et loyal aux idéaux du CNID- FYT depuis 1992 pour avoir franchi tous les échelons de simple sympathisant en passant par un militantisme engagé puis aujourd’hui membre du comité directeur du parti national.
De cette date Maitre a mis tous les moyens humains et financiers et cela sur fonds propres uniquement pour implanter et consolider le parti à travers toute la commune V depuis 1991. Malgré tous les coups bas reçus depuis 25 ans il n’a cessé d’accompagner les associations et groupements de jeunes et de femmes dans leurs projets de développement se disant peut être qu’un jour qu’il sera récompensé.
Et le temps vient de lui donner raison en se faisant nommer tete de liste. Pour ceux qui ne connaissent pas Yacouba Oumar Samaké sur sollicitation de la population de Kalaban- Coura en 2008, il a accepté sans ambages et sans contre partie à la construction d’un pont reliant Daoudabougou et ledit quartier à hauteur de plus de 1 million de francs CFA.
En 2009, Il a financé une journée de salubrité du dispensaire et du marché organisée par les femmes de Kalaban-Coura. De cette date à maintenant et malgré les coups bas et trahisons, Yacouba Oumar Samaké n’a cessé de multiplier des actions socio- humanitaires et sportifs dans la commune V.
On peut citer entre autres des remises de brouettes, de balai et d’instruments d’assainissement aux femmes de la sous-section de Kalaban-Coura, le parrainage d’une coupe de football dédiée à la mémoire de la présidente des femmes de la sous-section, le parrainage des tournois de football à Daoudabougou , Baco-Djocoroni , etc. Ce qui fera dire à un sage du parti en commune V en ces termes « On peut tout reprocher à Maitre sauf dire qu’il n’aime le CNID.
Même ses adversaires farouches savent que l’homme ne rêve que du parti du soleil levant. Malgré les coups bas et les trahisons à répétition qu’il a subis, Yacou est resté fidèle au parti et on a l’impression qu’il est envoûté mais en réalité il ne veut pas trahir les valeurs et les idéaux qu’incarne le président Mountaga Tall et le CNID-FYT.
Autre preuve de fidélité au parti, c’est que même son domicile est aux couleurs du CNID » confie –t-il. On peut dire aujourd’hui sans se tromper que le choix porté sur Maitre Yacou pour être tête de liste n’est ni moins ni plus que la récompense d’un mérite et la reconnaissance du parti national pour sa patience et de toutes ses actions pour faire exister le parti en commune V.
Bonne chance à Toi Maitre ! (cf 16, 17-09-2015)
Sadou Bocoum

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here