Atteint d’éléphantiasis : Mariam Maguiraga à la recherche d’une prise en charge

Il y a une vingtaine d’années, Mariam Maguiraga a développé un petit ganglion qui au départ avait été pris pour une teigne (dermatoses) au niveau de son pied droit. Des jours ont passé tandis que la maladie gagnait du terrain. À la longue, elle s’est transformée en cette maladie qu’on appelle éléphantiasis.

L’éléphantiasis est l’augmentation de la taille d’une partie du corps, causée par un œdème (infiltration des tissus par de la lymphe), ou gonflement, donnant l’apparence d’un membre d’éléphant. Cet œdème apparaît en conséquence d’une sortie de la lymphe du réseau lymphatique vers le tissu interstitiel.

Après diagnostic, les médecins du Point G, du Cnam et de l’hôpital mère-enfant, le Luxemburg sont unanimes. Il est impératif d’amputer  la jambe malade, parce que les plaies ont atteint les os. Au total, il faut pas moins de trois opérations et de la chirurgie plastique. La pauvre dame pour s’en sortir devra débourser un montant total de 2.800.000 FCFA.

Notons que Mariam Maguiraga est une dame qui à la cinquantaine. Malgré sa maladie, elle se débrouille pour nourrir sa famille en vendant des galettes le matin et soigner son mari cloué au lit à la suite d’un accident vasculaire cérébrale il y a de cela quelques années. Elle n’a personne sur qui compter pour financer les frais de ses interventions. C’est pourquoi elle sollicite l’aide des bonnes volontés pour retrouver la santé.

Pour tout contact, Mariam est joignable au 65 97 82 12 ou au 76 85 54 04. Elle vous en sera reconnaissante.

F. Mah Thiam KONE


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here